La BVC clôture le 4e trimestre en forte hausse

Portée par les résultats satisfaisants de vaccin

La Bourse de Casablanca a affiché, au quatrième trimestre 2020, une forte hausse, à la faveur de plusieurs annonces encourageantes, dont la publication des résultats satisfaisants de vaccins contre le nouveau coronavirus (covid-19).

Les deux principaux indicateurs, Masi et Madex, ont rebondi respectivement de 13,01% à 11.287,38 points et de 13,22% à 9.189,9 points. Le nouvel indice MSI 20 (Morocco Stock Index 20), lancé le 08 décembre et composé des 20 entreprises les plus liquides, s’est apprécié de 13,68% à 924,78 points, tandis que l’indice de référence Environnement, Social et Gouvernance (ESG) «Casablanca ESG 10» a gagné 14,54% à 861,91 points.

S’agissant des indices internationaux, le FTSE CSE Morocco 15 a progressé de 13,12% à 10.225,50 points et le FTSE Morocco All-Liquid s’est envolé de 13,41% à 9.743,62 points.

Outre l’annonce par plusieurs laboratoires internationaux d’une efficacité supérieure à 90% de leurs vaccins anti-covid, la reprise du marché casablancais s’est accélérée au T4-2020 grâce également au retour à la distribution des dividendes de la part du secteur bancaire, ce qui constitue aux yeux des investisseurs un signal rassurant pour l’année 2021.  Il s’agit aussi de l’appréciation significative de la pondération du Maroc dans le MSCI FM à 13,4% contre 8,5% en août 2020, lui conférant plus de visibilité auprès des gérants de fonds internationaux.

Au niveau sectoriel, l’ensemble des 24 secteurs de la cote ont bouclé le trimestre en hausse. L’indice des «Ingénieries et Biens d’équipements industriels» s’est illustré avec une hausse de 58,17%, favorisé par Delattre Levivier Maroc (+64,85%) et Stroc Industrie (+51,85%).

En outre, le secteur des «Matériaux, Logiciels et Services Informatiques» a bondi de 27,82%, dopé par HPS (+38,09%), Disway (+10,77%), Microdata (+9,43%) et IB Maroc.com (+5,74%).

Porté par son unique titre Risma, l’indice des «Loisirs et Hôtels» a terminé le trimestre sur une hausse de 23,27%, suivi de celui de «Bâtiment et Matériaux de Construction» (+19,74%), qui a profité de la bonne tenue de Sonasid (+55,84%), LafargeHolcim Maroc (20,39%), Ciments du Maroc (+19,08%), Jet Contractors (+13,61%), Aluminium du Maroc (+2,67%) et Afric Industries (+1,93%).

Parmi les hausses sectorielles figurent également les secteurs «Banques» (+16,26%), Assurances (+12,27%), «Chimie» (+14,93%) et «Télécommunications» (+6,62%).

Côté des valeurs, seulement 16 ont accusé des baisses au cours des trois derniers mois de 2020, contre 54 en hausse, tandis que 5 sont restées inchangées. Delattre Levivier Maroc a affiché la plus forte hausse (+64,85%), suivie de Sonasid (+55,84%), Stroc Industrie (51,85%), HPS (+38,09%) et Total Maroc (+35,59%).

A l’inverse, la société Réalisations mécaniques a chuté de 36,84%, soit le plus fort repli trimestriel, suivie par SMI (-13,96%), Maroc Leasing (-9,59%), Involys (-9,31%), et Ennakl (-9,26%).

La capitalisation boursière s’est affichée à près de 585 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2020, alors que le volume global trimestriel des échanges s’est établi à 22,49 MMDH, dont 8,64 MMDH sur le marché central (Actions), 11,42 MMDH sur le marché de Blocs (Actions) et 21,96 millions de dirhams sur le marché de blocs (Actions).

Attijariwafa Bank a réalisé 20,29% du volume global sur le marché le central, devançant Itissalat Al-Maghrib (9,83%), Cosumar (9,63%) et Bank Of Africa (8,19%). Le T4-2020 a connu l’introduction en Bourse de la Foncière Aradei Capital. L’opération, la première après une disette des IPO de près de 2 ans, a porté sur un montant de 600 MDH. Elle a été souscrite 4,3 fois par 1.720 investisseurs avec un taux de satisfaction de la demande de 23%.

Transfert de trois instruments vers le compartiment B

La Bourse de Casablanca a annoncé, jeudi, le transfert, à partir du 14 janvier courant, des instruments Centrale Danone, Saham Assurance et Crédit du Maroc (CDM) du compartiment «Principal A» vers le «Principal B».
Ces trois instruments ont été transférés «suite au reclassement annuel des titres de capital sur la base de la capitalisation boursière, calculée en tenant compte des cours de clôture enregistrés les 90 derniers jours de bourse précédant le 04/01/2021», précise la Bourse de Casablanca dans un avis publié sur son site web. Selon les dispositions du nouveau règlement de la Bourse, le seuil fixé pour la répartition des titres de capital entre ces deux compartiments est fixé à 5 milliards de dirhams (MMDH) ou équivalent en devises, rappelle la même source. Le transfert entre ces deux compartiments se fait en fonction de la capitalisation boursière qui est calculée sur la base de la moyenne des cours de clôture enregistrés dans les 90 jours de bourse précédant la vérification annuelle.

Étiquettes , ,

Related posts

*

*

Top