La médecine militaire à la rescousse

Lutte contre la pandémie

Le Maroc, grâce à la clairvoyance de SM le Roi Mohammed VI dans la politique suivie pour faire face à la pandémie du coronavirus et l’élan de solidarité national qui l’accompagne, vaincra cette situation de crise pandémique.

En effet, tous les moyens ont été mis en place et à temps pour faire face à cette pandémie. Ainsi, pour renforcer les centres hospitaliers et les hôpitaux régionaux et provinciaux en ressources humaines suffisantes dans les régions pour lutter contre la pandémie du Covid-19, SM le Roi, chef suprême et chef d’Etat-Major général des forces armées royales (FAR), a donné ses instructions à des équipes de la médecine militaire, multifonctionnelles, composées de personnel médical, paramédical et social, pour rejoindre leurs homologues du secteur public pour affronter cette situation.

C’est ainsi que des équipes ont été déployées dans plusieurs régions dans une approche anticipative et proactive. Ces renforts envoyés dans les régions ont démarré par des visites de terrain pour faire les prévisions nécessaires, équiper les structures sanitaires sur place et anticiper toute situation de crise avec la propagation du coronavirus, et ce en parfaite coordination avec les autorités locales.

Les prises de contact et le déploiement ont été déjà faits dans les villes de Beni Mellal, Khénifra, Kelaât Seraghna, Azilal, Fès, Meknès, Oujda, Ouarzazate, Errachidia, Tétouan et d’autres localités. La démarche se déroule conformément aux mesures prises par les autorités gouvernementales pour gérer cette situation de crise pandémique.

Rappelons que le souverain avait exhorté «dans ce contexte particulier, les médecins civils et militaires à travailler en bonne entente et intelligence, comme ils l’ont toujours fait, car il y va de la santé des Marocains et des étrangers se trouvant au Maroc», avait indiqué un communiqué cabinet royal. Soulignons par ailleurs que le souverain suit de très près la situation depuis l’apparition du premier cas confirmé au Maroc.

Le 17 mars, le souverain avait présidé une séance de travail consacrée au suivi de la gestion de la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus, à laquelle ont pris part notamment le général de corps d’armée, Abdelfattah El Ouarak, inspecteur général des FAR ; le général de corps d’armée Mohamed Haramou, commandant la gendarmerie royale et le directeur général de la Sûreté nationale, directeur général de la surveillance du territoire national, Abdellatif Hammouchi.

Quatre jours plus tard, SM le Roi a donné «ses hautes instructions au général de corps d’Armées, inspecteur général des FAR Abdelfettah Louarrak, au général de corps d’armées, commandant la gendarmerie royale, Mohamed Haramou, et à l’Inspecteur du service de santé militaire des FAR, le général de brigade Mohamed Elabbar, afin que la médecine militaire prenne part conjointement avec son homologue civile à la délicate mission de lutte contre la pandémie de Covid19».

B.Amenzou

*

*

Top