Zidane et le Real domptent encore Liverpool, trois ans après leur finale

Ligue des Champions

Trois ans après leur sacre européen en 2018, Zinédine Zidane et le Real Madrid ont encore surclassé Liverpool sur le même score 3-1 mardi en quart de finale aller de Ligue des champions, et ont pris une sérieuse option pour une qualification en demi-finale.

Privé de nombreux de ses cadres (Sergio Ramos, Raphaël Varane, Dani Carvajal, Eden Hazard), « Zizou » a une fois encore réussi à prendre le dessus sur un Jürgen Klopp et des Reds complètement dépassés, grâce aux deux attaquants qu’on attendait le moins mardi soir au stade Alfredo Di Stefano: Vinicius et Marco Asensio.

Le jeune Brésilien a conclu une superbe ouverture de Toni Kroos (27e), puis dix minutes plus tard, Asensio a profité d’une hasardeuse tête en retrait de Trent Alexander-Arnold pour lober Alisson Becker et pousser le ballon dans les filets pour le 2-0 (36e).

Au retour des vestiaires, Mohamed Salah a réduit l’écart en reprenant une frappe contrée de Diogo Jota, placée juste sous la barre transversale de Thibaut Courtois (51e), puis Vinicius, dans un grand soir, a scellé le score en reprenant au point de penalty une passe de Luka Modric (65e).

Vinicius, souvent décrié pour son manque d’efficacité et de clairvoyance à l’approche de la surface, a prouvé qu’il a bien sa place dans le onze prestigieux de Zidane.

« Je me réjouis pour lui. Il a fait un travail fantastique, surtout défensivement. On sait le joueur que c’est quand il a de l’espace, par exemple sur son premier but. Ses deux buts vont lui procurer beaucoup de confiance. Il le mérite », a encensé Zidane après le match, soulignant le « caractère » de son équipe, « qui n’a pas de limites ».

Côté Liverpool, ce lourd revers est un terrible aveu d’échec pour l’emblème Klopp, qui s’incline encore face à Zidane après la finale de C1 perdue 3-1 le 26 mai 2018 à Kiev.

« Si on veut aller en demi-finales, il faut gagner le droit de les disputer. Et cela n’a pas été notre cas ce soir, surtout en première période. Donc la seule chose positive que je peux dire sur ce match, à part le fait qu’on ait marqué un but, c’est qu’on n’en est qu’à la mi-temps de cette confrontation. On a tout simplement pas joué un assez bon football », a déploré Klopp au coup de sifflet final.

Cependant, les Reds auront la chance de se racheter lors du match retour prévu le 14 avril prochain.

Related posts

*

*

Top