Java atterrit à la capitale du Souss!

Diversifier les destinations économiques semble animer le souci du conseil régional du Souss Massa. Les récentes journées économiques de Java Occidental ou encore le Souss Massa et Bandung qui viennent de sceller un accord de partenariat, en est une parfaite illustration.

Par ce fait, un plan de coopération est mis sur orbite pour l’essor mutuel à travers pas moins de six axes vitaux. En effet, ces rencontres à vocation  économique, dédiées à la Province de Java Occidentale de l’Indonésie se sont ponctuées par la signature, à la Wilaya d’Agadir, d’un accord de partenariat entre la Région Souss-Massa et la Province de Java Occidentale. Cette convention paraphée, dans le cadre de la mise en œuvre du mémorandum d’entente entre les deux parties, vise à développer dans la synergie une panoplie de domaines de l’économie respective.

Les volets de coopération communs ont trait plus particulièrement au commerce et au développement de l’investissement en plus de l’agriculture et de la pêche maritime. D’autres axes ont été également prévus, notamment l’appui aux PME-PMI, le tourisme, la culture et le développement des ressources humaines en plus de  l’éducation et la formation, dressé sur un plan d’action d’ici six mois. Pour une meilleure application de cette convention, les parties se sont engagées donc à mettre en œuvre un plan d’action en concordance avec les axes retenus. A cet égard, un comité mixte de travail  est aussi prévu dans le but d’évaluer les activités ainsi que les projets qui seront incessamment lancés dans le cadre de cet accord.

Les journées économiques de Java Occidental constituent, sans nul doute,  une opportunité pour rapprocher les deux parties, essentiellement le volet économique et de renouveler l’appui aux séances B2B pour la mise œuvre de cette convention. Il faut bien dire que quoique que les relations historiques et politiques entre le Maroc et l’Indonésie  remontent à 1960, les échanges commerciaux entre les deux pays restent en deçà des potentialités en dépit de la volonté de coopération qui les anime. C’est pourquoi, l’opérationnalisation de cette convention de partenariat sera garantie par le plan d’action prévue dans le cadre dudit accord. La diversification des marchés s’avère une une bonne approche, d’autant plus que l’ouverture du Maroc représente une motivation aussi bien pour les décideurs nationaux que les partenaires étrangers.

Related posts

*

*

Top