Clément pour le Raja, difficile pour le Wydad

Les deux clubs casablancais, Raja et Wydad, ont hérité respectivement de deux adversaires différents  en Coupe Arabe des Clubs Mohammed VI, au terme du tirage au sort des 32è de finale de l’édition 2019, effectué samedi dernier à Rabat. Les deux autres clubs engagés, Olympique Safi et Ittihad Tanger pourront se rencontrer entre eux au cas où l’équipe du Détroit aurait validé son billet au terme du tour préliminaire.

La cérémonie de tirage au sort s’est déroulée en présence des responsables du football arabe dont le secrétaire général de l’UA de la discipline, Raja Allah Soulami,  les présidents et dirigeants des clubs engagés… Côté marocain, cette cérémonie a été également marquée par la présence du ministre de la Jeunesse et des sports, Rachid Talbi Alami, du vice-président du CNOM, Kamal Lahlou, du président de la FRMF Fouzi Lekjaa, les membres fédéraux en plus des présidents et représentants des 4 clubs nationaux en lice…

C’est ainsi que le Raja a hérité du club palestinien Hilal Al Qods et le Wydad a retrouvé son homologue soudanais d’Al Merreikh. Cette coupe arabe dont le tirage au sort semble clément pour le Raja et difficile pour le Wydad, connait également l’engagement de deux autres représentants marocains, l’Olympique Safi  et l’Ittihad Tanger présents pour la première fois.

Le club de Safi connaitra son prochain adversaire qui viendra au terme du tour préliminaire du groupe A composé de l’Ittihad de Tanger, Al-Zawraa de l’Irak, Al Riffa du Bahreïn et le champion de Somalie non encore connu mais qui pourrait être le Dekedaha FC puisqu’il caracole actuellement en tête du classement.

Il y a de forte chance que l’OCS rencontre l’IRT si ce dernier arrive à terminer leader de son groupe.

Le deuxième groupe de ce tour préliminaire est composé des clubs tunisien de l’Athlétique Bizertin, algérien de  la Jeunesse Sportive Saoura ainsi que les champions des Îles Comores et de Djibouti.

Les qualifications préliminaires auront lieu du 20 août au 6 octobre

Pour le Raja et le Wydad, ils seront appelés à faire mieux que lors de l’édition écoulée où Verts et Rouges s’étaient contentés respectivement des quarts et des 8es de finales après des éliminations sévères par un même club tunisien, l’Etoile Sportive du Sahel qui allait remporter le sacre final.

Les clubs marocains notamment casablancais sont donc appelés à rebondir face à ceux de la Tunisie qui reste sans contexte maître de la compétition arabe en dominant les deux derniers trophées (Etoile Sportive du Sahel 2018-2019) et (Espérance Sportive de Tunis 2017-2018). Cette année, la Tunisie est représentée par 3 équipes,  l’Athlétique Bizertin en plus des deux précités.

L’Algérie devra également composer avec 3  formations,le Mouloudia Alger, le Club sportif constantinois en plus de la Jeunesse Sportive Saoura qui jouera le tour préliminaire.

L’Egypte avec seulement deux équipes, l’Ittihad Alexandrie et Al-Ismaïly en l’absence des grands des Pharaons, Al Ahly et Zamalek qui ont préféré zapper cette compétition malgré sa lucrative, puisque le champion arabe  endosse la coquette somme d’environ 7,5 millions de dollars.

Alors place à cette compétition avec les autres représentants des pays du Golfe tout en espérant qu’un club marocain soit présent en  finale qui est programmée sur le sol marocain…

Rochdi Ben Mhammed

Related posts

*

*

Top