Addoha: les bénéfices fondent de moitié en 2018

LAutorité marocaine des marchés des Capitaux (AMMC) a visé la mise à jour annuelle du dossier d’information relatif au programme d’émission des billets de Trésorerie du groupe Addoha. En marge de cette note, le groupe immobilier dévoile ses prévisions financières au titre de l’année 2018.

Addoha souhaite procéder à ce programme afin d’optimiser le coût de financement à court terme en substituant, de manière partielle ou totale, aux concours bancaires existants des billets de trésorerie, diversifier les sources de financement pour une meilleure négociation avec ses partenaires financiers ainsi que consolider son image auprès des investisseurs institutionnels à travers une visibilité accrue sur le marché de capitaux.

Ainsi, le Groupe Addoha prévoit en 2018 de réaliser un chiffre d’affaires consolidé de près de 4,1 milliards de DH et un résultat net consolidé de près de 410 millions de DH soit une baisse respective de 45% et 50% par rapport à l’année 2017. Ce niveau de résultat tient compte de l’impact des contrôles fiscaux sur les années 2014, 2015, 2016 et 2017 qui ont concerné 3 sociétés du Groupe : Douja Promotion Groupe Addoha (IS, IR, TVA et DE), IMMOLOG (IS, IR, TVA et DE) et Foncière Iskane (IS, IR et TVA) pour un montant total de 126 millions de DH suite à un accord avec l’administration fiscale. La maitrise de l’endettement net autour de 6 milliards de DH combiné à des fonds propres de plus de 12,5 milliards de DH permet au groupe d’afficher un taux d’endettement de 32% en ligne avec le niveau de 2017. «Malgré ce repli et l’impact des contrôles fiscaux, le Groupe préserve sa capacité bénéficiaire, et ce grâce à ses efforts d’optimisation des frais fixes et du contrôle des coûts opérationnels et du programme de production», précise un communiqué du promoteur.

Par ailleurs, le Groupe dispose d’une réserve foncière de près de 3 500 Ha dont plus de 900 Ha constituant une réserve stratégique pour une valeur comptable totale de près de 2 milliards de DH. Selon le promoteur immobilier «cet actif permettra au Groupe de faire face à moyen et long terme à l’évolution favorable de la demande locale et étrangère en logements».

Kaoutar Khennach

Related posts

*

*

Top