Affaire Hamza mon BB: Le sensationnel en ligne…

La scandaleuse affaire Hamza mon BB, dont le procès démarre le 10 février prochain, fait parler d’elle chaque jour. Alors que la justice n’a pas encore dit son mot au sujet de cette affaire dans laquelle sont poursuivies les sœurs Ibtissam et Dounia Batma, les «plaidoiries» des uns et des autres, selon leur positionnement : pour ou contre les deux inculpées, vont bon train et enflamment les réseaux sociaux.

En début de semaine, la chambre criminelle du tribunal de première instance de Marrakech a revu à la hausse la caution de Dounia Batma et de sa sœur Ibtissam, poursuivies en état de liberté provisoire.

La première a versé une caution de 500.000 dirhams, tandis que la seconde a déposé une caution de 300.000 dirhams. Le montant global de la caution des deux accusées a donc été doublé, puisqu’il est passé de 400.000 dirhams en première instance à 800.000 dirhams en appel. En plus de ces cautions revues à la hausse, une interdiction de quitter le territoire a été officiellement notifiée aux deux sœurs Batma.

Après ces développements, leur troisième sœur, la cadette, Imane Batma est montée au créneau pour défendre ses sœurs. Sous l’effet de l’émotion, cette sortie sur les réseaux sociaux, en lançant des «hashtags» de solidarité, a encore attisé les feux d’actualité et suscité des interrogations auxquelles seule l’enquête de la justice répondra. Les deux sœurs Batma sont poursuivies pour avoir participé à «l’accès frauduleux du système de traitement informatique des données et à la diffusion d’images et déclarations d’autrui sans le consentement des personnes concernées dans le but de nuire ou de diffamer».

Elles sont poursuivies le cadre de l’affaire Hamza mon bb, du nom de deux comptes anonymes sur Instagram et Snapchat, ayant attenté à la vie privée ou intime de célébrités essentiellement marocaines. D’autres personnes sont également impliquées et écrouées dans le cadre de cette affaire et certainement les investigations en cours conduiraient à l’inculpation de nouvelles personnes. Il faut dire qu’au-delà de ce qui s’apparente à un fait divers sensationnel, c’est l’art qui en pâtit et se pervertit par les révélations scandaleuses balancées sur les réseaux sociaux.

En effet, cette affaire porte un coup dur à la voix marocaine de la chanson arabe et ternit son image sur les ondes des radios, sur les réseaux sociaux, sur les plateaux des télévisions et dans les salons de l’art. C’est cette résonnance qui est désormais renvoyée par cette scandaleuse affaire que la justice tirera au clair au terme de ce procès qui démarre le 10 février 2020.

Cette affaire remonte à 2016 quand ce mystérieux compte, «Hamza mon BB», géré et animé par plusieurs personnes, a défrayé la chronique sur la Toile, en mettant à nu des stars et des animatrices de télévision marocaines et arabes. Dès le départ, les noms des sœurs Batma étaient évoqués, mais ces dernières ont toujours catégoriquement nié leur implication dans ce réseau criminel. L’affaire a pris aujourd’hui une dimension internationale et fait le chou gras des médias.

B.Amenzou

Related posts

*

*

Top