Ammouta, Bencharki, Ounajem et Ahmadi parmi les nominés

La Confédération africaine de football a dévoilé la liste des nominés pour le trophée des meilleurs joueurs et entraineurs de l’année 2017.

Dans la très courue catégorie du coach de l’année entrant dans le cadre de CAF Awards, la récompense se jouera entre cinq techniciens. Houcine Ammouta, entraineur du Wydad de Casablanca qui se trouve actuellement aux Emirats pour participer aux Mondial des clubs 2017 (6-16 décembre), figure bel et bien dans cette liste marquée par l’absence d’Hervé Renard, le sélectionneur national qui a réalisé la qualification avec les Lions de l’Atlas au mondial 2018.

Malgré son excellent parcours aux éliminatoires de Mondial 2018 ainsi que la belle prestation à la CAN 2017 où les Lions ont réalisé la qualification au 2e tour après une longue durée de disette, Hervé Renard ne figure pas dans la liste des nominés pour le trophée de l’entraîneur de l’année réservé par CAF Awards.

Par contre d’autres entraineurs de sélections africaines sont en lice tels Gernot Rohr, le sélectionneur du Nigeria qui va disputer le prochain mondial pour la seconde fois successive après celui de 2014, Hector Cuper, sélectionneur de l’Egypte finaliste de la CAN 2017 et qualifiée pour le Mondial 2018 ainsi que Hugo Broos, vainqueur de la CAN 2017 à la tête du Cameroun.

C’est donc un honneur pour le Maroc avec Hocine Ammouta qui est également nominé pour le titre de CAF Awaeds. Ammouta qui dirige le staff technique du WAC pour la 2e année successive pour arriver à remporter le sacre de la Ligue des Champions en 2017, le second depuis une absence de 25 ans quand le club des Rouges avait gagné le trophée dans son ancienne formule de la Coupe d’Afrique des clubs Champions.

L’autre entraineur de club en lice est Pamphile Mihayo, vainqueur de la Coupe de la Confédération africaine (CAF) avec le TP Mazembe de la RD Congo.

Coté joueurs, ils sont trois en lice pour ce titre de CAF Awaeds. Il s’agit d’un joueur évoluant en Europe, Karim Ahmadi sociétaire de Feyenoord Rotterdam, et deux autres à la Botola au sein du WAC, Achraf Bencharki et Mohamed Ounajem.

Selon les deux listes dévoilées par la Confédération africaine de football sur son site officiel, «Onze concurrents ont été retenus pour le trophée de joueur africain de l’année et dix pour celui de Joueur de l’année (basé en Afrique) à l’issue des votes des membres du Comité technique et de développement de la CAF, du Panel des experts de la CAF et des Médias indépendants et TV Consultants. La liste initiale comportait trente (30) noms pour chacune des deux consultations», pouvait-on lire sur le communiqué de la CAF.

Dans la liste de «Joueur africain de l’année», le milieu défensif de la sélection nationale et du Feyenoord Rotterdam, Karim Ahmadi, sera en compétition avec Bertrand Traoré (Burkina Faso), Denis Onyango (Ouganda), Keita Balde (Sénégal), Mohamed Salah (Égypte), Naby Keita (Guinée), Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon), Sadio Mané (Sénégal), Victor Moses (Nigeria), Vincent Aboubakar (Cameroun) et Yacine Brahimi (Algérie).

Dans la liste des joueurs évoluant aux Continent, Achraf Bencharki et Mohamed Ounajem du WAC sont concurrencés par Ahmed Fathi (Égypte), Ali Maaloul (Tunisie), Aristide Bancé (Burkina Faso), Ben Malango (RD Congo), Denis Onyango (Ouganda), Jeremy Brockie (Nouvelle Zélande), Junior Ajayi (Nigeria) et Taha Yassine Khenisssi (Tunisie).

Hajar Dari

Related posts

*

*

Top