Botola: L’OCK en mauvaise posture, les supporters réclament la remise des clés à l’OCP

Au lendemain de la troisième défaite consécutive  de l’Olympique de khouribga à Berrechid, face au Club Athlétique local, mardi dernier, sur le score de 1-0, but signé Grada ex-sociétaire de L’OCK, l’amertume et la colère gagnent du terrain chez les supporters khouribguis qui réclament le départ imminent de l’entraîneur Ajlani et la démission du staff dirigeant.

Des voix s’élèvent aussi pour demander aux actuels dirigeants de remettre l’équipe à son créateur et parrain l’OCP, seul garant pour de la bonne gestion du club, et le maintien du club parmi les élites du football national.

Pour rappel, l’OCK est un club qui a forgé son histoire depuis 1923, date de sa création par des français qui vivaient dans la ville de Khouribga alors que les marocains étaient absents de l’effectif à cause du nombre d’habitants qui ne dépassait pas les 8 000 habitants. Et cetai8toujours qui se chargeait de sa gestion jusqu’en Août 2012, lors de la démission de M. Dardaki ex-chef des affaires sociales de l’OCP, quand il a cédait sa gestion aux extra-OCP, sur la base d’une subvention annuelle de 15 millions de dhs.

La défaite face au youssoufia de Berrechidmet L’OCK dans une position relégable avec 23 points, à huit points de l’Ittihad de Tanger qui compte cinq matchs en retard. Imaginons donc, deux ou trois victoire de Tanger, et le tour sera joué aux dépends de L’OCK qui accompagnerait le Raja de Beni-Mellal déjà condamné.

Farid Barigo

Étiquettes , ,

Related posts

*

*

Top