CAN 2019: Algérie-Sénégal, finale des titans

Finalement l’Algérie et le Sénégal sont les deux pays qui ont dit leur mot en cette Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN 2019). Les Fennecs et les Lions de la Teranga vont croiser le fer dans une finale logique entre favoris, vendredi prochain au Caire. Les deux protagonistes ont fait respecter leur rang de favoris en arrivant en finale après leur victoire en demi-finales, dimanche dernier, au détriment respectivement du Nigeria battu sur le fil par (2-1) et de la Tunisie qui s’est inclinée (1-0) dans les prolongations.

Les Fennecs dirigés par un entraineur de la boite, Djamel Belmadi, ont peiné avant de faire l’essentiel dans le temps additionnel grâce à un but magnifique et tout en puissance de leur capitaine Riyad Mahrez qui a réussi un coup franc digne des grands joueurs.

Le Sénégal, lui, qui est également coaché par un de ses anciens joueurs, Aliou Cissé, a été obligé de passer par les prolongations pour prendre à défaut une défense bien organisée de la Tunisie. L’équipe du Sénégal a certes fais le jeu et a créé pas mal d’occasions offensives,  mais elle n’a finalement marqué que grâce à un but contre son camp du Tunisien Dylan Bronn.

A signaler que la Tunisie a été privée d’un penalty jugé valable, mais qui a été refusé par la VAR dont l’arbitre marocain Redouane Jyed faisait partie des membres de la commission.

Dans la seconde demi-finale, l’ouverture du score pour l’Algérie a aussi été l’œuvre d’un défenseur contre son camp, le Nigérian William Ekong, qui a trompé son propre gardien, en voulant dévier une balle suite à une belle action offensive des Fennecs.

Le Nigeria, qui a bien cru en ses chances,  a réalisé l’égalisation par son buteur-maison Ighalo (premier buteurs avec 4 réalisations) suite à un penalty confirmé par la VAR avant de baisser les bras face à une équipe algérienne qui était bien déterminée pour gagner grâce également à une balle arrêtée, coup marqué par Riad Mahrez en toute fin du match.

La finale, vendredi 19 juillet, s’annonce donc très disputée entre des Algériens attendant depuis près de 30 ans un nouveau titre, et des Sénégalais absents de l’affrontement final depuis 17 ans et toujours à la recherche de leur premier sacre en CAN.

En attendant cette finale des titans, la petite finale est prévue le mercredi 17 juillet au Caire entre deux sélections qui n’ont pas démérité. Le Nigeria et la Tunisie, qui ont certes manifesté beaucoup de difficultés pour réaliser la qualification au second tour avant de changer de visage par la suite et devenir plus entreprenants, vont finalement jouer pour la 3e place du podium.

Rachid Lebchir

*

*

Top