Chocs prometteurs en l’absence du Maroc exempt du tour préliminaire

Le Tirage au sort du tour préliminaire des éliminatoires africaines pour la coupe du Monde FIFA, prévue au Qatar en 2022 a eu lieu, lundi dernier, au Caire siège de la Confédération Africaine de Football.  Ce premier pas africain vers le Mondial est marqué par l’exempt au tour préliminaire de plusieurs sélections dont celle du Maroc en attendant leur entrée en lice prochainement.

C’est un nouveau mode que la CAF vient d’adopter pour les éliminatoires du prochain rendez-vous planétaire au Qatar avec pour la première fois 48 sélections au lieu de 32 auparavant.

Cette augmentation des équipes participantes exige également la multiplication des éliminatoires qui vont être disputées en trois phases (tour préliminaire, phase de poules et barrages).

Ainsi, le tour préliminaire en Afrique ne concerne pas les sélections les mieux logées au classement mondial de la FIFA. Dans l’ensemble, 28 sélections qui sont moins bien classées au niveau de la FIFA du mois de juillet, devront en découdre entre elles dans des matchs «aller et retour» entre le 2 et le 10 septembre. Les 14 pays vainqueurs rejoindront les 26 meilleurs du Continent pour disputer la seconde phase réservée aux poules. Dans l’ensemble et après cette pré-qualification, 40 sélections vont être réparties sur 10 groupes de quatre nations qui seront définis par un 2e tirage au sort.

Les 40 sélections se disputeront ensuite la première place qualificative de chaque groupe pour dernier tour.

Enfin, les 10 champions se croiseront entre eux dans des matches barrages (aller/retour) pour s’accaparer les cinq derniers billets africains parmi le gotha mondial.

Voilà en somme pour ces nouvelles éliminatoires africaines où plusieurs grosses cylindrées du Continent étaient exemptées du premier pas vers le Mondial dont le Maroc.

C’est donc une bonne chose pour l’équipe nationale qui bénéficiera d’un repos important avant de savoir ses prochains adversaires de la phase de poules. En plus, l’équipe du Maroc a l’avantage et la chance de figurer dans les meilleurs des chapeaux grâce aux résultats plus ou moins positifs obtenus récemment. On note spécialement le parcours à la CAN 2019 en Egypte où la sélection marocaine a certes réalisé la qualification au second tour avec carton plein (victoires respectivement contre la Namibie, la Côte d’Ivoire et l’Afrique du sud sur le même score de 1-0) avant de faire ses valises suite à une défaite des plus sévères face une équipe béninoise qualifiée grâce à sa meilleure 3e place de la phase de poules. Ce qui a été pourtant prit en considération par la FIFA qui a fait gagner 6 places à l’équipe nationale pour remonter du 47e au 41e rang au classement mondial.

Les Lions de l’Atlas devront être donc à la hauteur afin de réussir ces éliminatoires africaines et aller récupérer le temps perdu au Mondial 2022 tout en cherchant à la CAN 2021 ce qu’ils ont raté en 2019. Le chemin reste long et devra être bien préparé avant de l’entamer sous la houlette d’un nouvel entraîneur après le départ du sélectionneur national, Hervé Renard, qui a opté pour l’Arabie Saoudite.

C’est ainsi que les Lions de l’Atlas devront penser à des adversaires des plus aguerris. Des adversaires qui ont bien eu le mérite d’être exempts de ce tour préliminaire, de l’Algérie vainqueur de la CAN 2019, le Sénégal finaliste, le Nigeria à la 3e place du podium au détriment de la Tunisie complétant le quatuor de l’édition de l’Egypte. Cette dernière qui s’est contentée d’une place au second tour tout comme le Cameroun qui n’a pas pu défendre son titre ou le Maroc donné parmi les favoris ayant quitté tôt les débats… Cela en passant par d’autres pays auteurs d’un parcours sensationnel comme le Bénin ou le Madagascar… qui ont atteint les quarts de finale de la CAN pour la première fois de leur histoire.

Les autres pays participant directement à la phase de poule sont : la RD Congo, Ghana, Burkina Faso, Congo, Côte d’Ivoire, Guinée, Afrique du sud, Cap vert, Ouganda, Zambie, Niger, Mauritanie, Gabon, Kenya, Libye et Mali.

En attendant  donc cette phase de poules, le premier tirage au sort a donné lieu à 14 confrontations directes avec quelques jolis chocs dont ceux du Burundi face à la Tanzanie, du Soudan contre le Tchad, de la Gambie devant Angola en plus du duel anglophone mettant aux prises le Liberia à la Sierra Leone.

Les autres duels opposeront le Lesotho à l’Ethiopie, le Zimbabwe à la Somalie, la Namibie à l’Érythrée, l’Eswatini au Djibouti, le Malawi au Botswana, le Mozambique à l’Île Maurice, la Guinée Bissau au Sao-Tomé et Principe, la Guinée Equatoriale au Soudan du Sud, le Togo aux Comores et les  Seychelles au Rwanda.

Alors, place à ces premiers duels en attendant les choses sérieuses…

Rachid Lebchir

Related posts

*

*

Top