Exposition au Soleil: quelles précautions prendre?

C’est l’été, le thermomètre enregistre des températures élevées. Les journées sont marquées par de fortes chaleurs. Pour beaucoup, le mois de Juillet et Août sont synonymes de vacances en famille, et pour se rafraîchir et profiter pleinement et agréablement de ces moments, les vacanciers choisissent le bord de mer où ils passent du temps à bronzer. Mais, il faut dire que si le soleil est bon, en abuser peut représenter un réel danger pour la santé.Comment profiter du soleil sans nuire à sa santé et à celle de ses enfants ?

Que l’on soit au bord de la mer ou à la piscine, le premier constat que l’on fait, c’est le nombre parfois ahurissant de personnes allongées, soit sur une serviette posée sur le sable de la plage, ou au bord de la piscine sur une chaise longue, ou transat.Toutes ces personnes, jeunes et moins jeunes prennent des bains de soleil et désirent bronzer.

Il est vrai que le soleil attire à lui de très nombreux adeptes qui sont à la recherche de sensations de béatitude, de chaleur, de douceur que procurent ses rayons. Mais ce que désirent le plus ceux qui s’exposent au soleil toute la journée, c’est bronzer, voir leur peau prendre un teint cuivré qui est synonyme de beauté et de santé. Il faut dire que dans notre société, on fait le culte du corps, de ce qui est beau, sain, propre et dans ce registre, le teint de la peau, le corps bronzé.

Le soleil c’est bon, en abuser ça craint

Sans le soleil, il n’y aurait pas de vie sur terre ; nous sommes tous conscients de ce fait.

Nous savons tous que le soleil est indispensable à notre équilibre psychologique.

Il est bénéfique pour notre moral, notre bien-être, il régule notre sommeil et notre organisme en a besoin, pour la synthèse de la vitamine D. C’est également le soleil qui permet à la vitamine D de fixer le calcium sur les os. Ce qui permet la croissance osseuse chez les enfants et réduit les risques d’ostéoporose chez les personnes âgées.

Mais, il faut faire très attention, car si le soleil est agréable et même euphorisant et qu’il apporte de nombreux bienfaits à notre organisme, il n’en demeure pas moins vrai qu’il peut être dangereux, surtout sur le long terme, provoquant un vieillissement prématuré de la peau.

S’exposer aux rayons du soleil toute la journée, dès 8 heures du matin jusqu’à 20 heures du soir, comme le font certains pendant un mois et plus, c’est mettre sa santé en danger. Ce type d’exposition irréfléchie aux rayons ultras violets du soleil (UV) provoque des lésions dégénératives dans les cellules, le tissu fibreux et les vaisseaux sanguins de la peau.

Les UV accélèrent le vieillissement de la peau et la perte progressive de l’élasticité de celle-ci entraîne l’apparition de rides et l’épaississement de la peau qui devient sèche.

Il est opportun de rappeler ici que l’Organisation mondiale de la santé (O.M.S) attribue à l’exposition excessive aux rayons UVA et UVB, des brûlures, une fragilisation du tissu cutané et, à long terme, un vieillissement prématuré de la peau.

La répétition de ces coups de soleil, surtout s’ils se sont produits durant l’enfance, augmente, en effet, le risque de cancer cutané. Le cancer de la peau lié aux surexpositions solaires est devenu d’ailleurs, un véritable problème de santé publique avec plus de 200.000 mélanomes malins par an dans le monde. Les agressions des UV à la peau sont cumulatives ; elles endommagent l’ADN des cellules de la peau. Et plus la peau est claire, plus elle est agressée par les rayons ultraviolets. Les ultraviolets diminuent également les capacités de l’organisme à lutter contre les risques d’infection. Elles sont même responsables de cataractes, première cause de cécité dans le monde et peuvent être à l’origine de brûlures oculaires.

Comment se protéger du soleil?

Pour les enfants, et les adultes à peau fragile, une protection par un chapeau large et des vêtements légers de couleur claire et en coton est strictement indispensable lors des périodes d’ensoleillement important. Il est nécessaire de boire environ 1,5 l d’eau par jour, ne se rendre aux plages qu’avant 11 heures et après 16 heures et porter des lunettes à verres filtrants. En cas d’allergie au soleil : lucite estivale bénigne et surtout lucite polymorphe, il faut éviter le soleil. Il faut absolument éviter le soleil en cas de prise de médicaments par voie orale : antibiotiques et psoralènes. Il faut également éviter le soleil en cas d’utilisation de décontractants (des gels utilisés entre autres après le sport).

Il vaut mieux ne pas prendre un bain de soleil après avoir mis du parfum ou dessiné un tatouage au henné. Les nourrissons de moins d’un an ne doivent jamais être exposés au soleil. Leur peau et leurs yeux sont encore très fragiles. Les enfants doivent être particulièrement protégés. Il est indispensable de leur faire garder des t-shirts, car ils filtrent le soleil et constituent la meilleure protection contre ses rayons.

Quelle crème solaire choisir?

Les enfants obligent parfois les parents à bafouer les bonnes règles qui consistent à s’exposer aux rayons du soleil avec modération. Dans ces conditions, il faut choisir une bonne crème protectrice, celle-ci se trouve en pharmacie et doit avoir un filtre UVA et un filtre UVB.

Et pour être bien protégé, choisissez le bon indice de protection en fonction de l’apparence de votre peau, claire ou foncée. C’est ce qu’on appelle le phénotype. Plus votre peau est claire, plus l’indice de protection doit être fort.

Mais attention, aucune crème ne protège totalement. D’ailleurs, la mention écran total a disparu des tubes de crème solaire. Pour vous guider, sachez qu’en dessous d’un indice 20, on ne peut pas considérer qu’une crème protège. L’indice 50+ reste indispensable pour les enfants et les personnes à peau claire.Les applications devront être renouvelées après chaque baignade et en fonction du degré d’ensoleillement et de la sensibilité de la peau de chacun.

Ouardirhi Abdelaziz

Top