Voyager en toute sécurité

C’est l’été, une période synonyme de vacances, de voyages, de découvertes de nouveaux horizons, en famille ou entre amis, afin de se rafraichir par ces périodes de chaleur. Entre mer et montagne, les destinations sont multiples et variées. Chacun choisit sa destination préférée pour bien profiter de ses vacances. Nombreux sont ceux qui utilisent leur voiture. Il s’agit d’être vigilant, de conduire avec prudence, de respecter le code de la route, car malheureusement la période estivale apporte chaque année son lot d’accidents dus à une conduite dangereuse et aux incivilités.

La période estivale bat son plein. Toutes les stations balnéaires connues pour la limpidité de leurs eaux et la propreté des plages sont prises d’assaut. Sur les routes qui mènent à ces destinations très recherchées et prisées par de nombreux citoyens, la circulation est dense. Pour les vacanciers qui partent en famille et en voiture, il s’agit de faire preuve de la plus grande vigilance pour réduire les risques sur la route.

Cette remarque est importante particulièrement en cette période de l’année où nos concitoyens aspirent à la tranquillité et au repos et où un afflux important de vacanciers et touristes viennent profiter des formidables atouts des différentes régions du Maroc, avec une nette prédominance pour les régions côtières telles Saadia , Oued Lou, Cabo Negro, Marina Smir, Restinga, Tanger, Asila, Plage des Nations, Mohammedia , Ain Diab , Essaouira , Agadir , Dakhla…

Chacun doit savoir que le respect des règles de prudence doit permettre de rendre la route plus sûre, de réduire le nombre d’accidents et de préserver des vies.

Nous sommes tous concernés aussi bien les particuliers qui conduisent leurs voitures, les chauffeurs de camions, d’autocars, les gendarmes, la police, les autorités. Tous ont une part de responsabilité pour que nos routes soient plus sures.

Insécurité Routière

Aborder la question relative aux départs en vacances pour de nombreuses familles. Un moment très attendu particulièrement en cette période de l’année, qui coïncide avec la fin des examens, les vacances scolaires des enfants. C’est à l’évidence pour tous les membres de la famille l’effervescence, la joie de pouvoir enfin changer de cadre et de paysage. Qui dit route des vacances fait référence aux nombreuses voitures , camions et autocars qui empruntent les autoroutes et les routes secondaires , mais aussi au non respect du Code de la route, le dépassement de la vitesse autorisée , le comportement humain, le téléphone au volant , le manque d’attention , le défaut de maîtrise des véhicules, le dépassement défectueux et  l’incivisme qui sont la source des accidents de la route .

4000 décès par an

Les accidents de la route sont devenus un phénomène de société. Ils sont responsables de près de  4.000 décès. Plus de 100.000 autres personnes sont blessées, soit une moyenne de 9 morts et 320 blessés par jour. Ces blessés sont pour leur très grande majorité pris en charge en niveau des différents hôpitaux du Maroc. Ces blessés nécessitent des soins intensifs en milieu spécialisé, font l’objet d’interventions chirurgicales très pointues par des équipes chirurgicales pluridisciplinaires (traumatologie – chirurgie viscérale – neurochirurgien – chirurgie réparatrice – urologue – anesthésiste réanimateur …..). Ce sont des hospitalisations longues et des coûts énormes que supporte seul dans bien des cas l’hôpital public.

Sur ces 100.000 blessés/an, nombreux sont ceux qui présentent des polytraumatismes (traumatisme crânien – abdomen – thorax – bassin) de multiples fractures, des hémorragies importantes…

Certains décèdent, d’autres gardent des séquelles à vie. Il s’agit là de situations qui interpellent et qui ne peuvent laisser indifférents.

En plus de ces drames sociaux, de la douleur et de la souffrance, les accidents de la route causent au pays des pertes économiques énormes dont le coût est estimé à 2% du PIB national.

Les facteurs d’accidents en période estivale

Les accidents de la route demeurent un grand problème auquel le Royaume est confronté. C’est encore plus vrai au moment de la période estivale qui enregistre de nombreux accidents dus à une conduite dangereuse. A cet effet, il est utile de rappeler ici que le nombre d’accidents au Maroc est 14 fois plus élevé qu’en France et 23,3 fois plus élevé qu’en Suède.

Les causes inhérentes à cette situation sont nombreuses et variées en tête desquelles on trouve la vitesse.

La Vitesse

La vitesse est à la fois un déclencheur d’accident et un facteur aggravant. Elle handicape la vision périphérique (le cerveau néglige des informations essentielles : panneaux, obstacle…) et augmente considérablement la distance d’arrêt. Le seul remède, c’est le respect du Code de la route et des limitations de vitesse par tous les conducteurs.

Téléphone au volant

L’utilisation du téléphone au volant est une pratique courante, avec des proportions énormes. Bien entendu, en vacances, l’utilisation du téléphone est quadruplée. Ce n’est un secret pour personne, on parle trop et très souvent pour ne rien dire. C’est plus vrai quand il s’agit des dames.

Sur la route des vacances, l’utilisation du téléphone au volant peut avoir de lourdes conséquences. A ce sujet, toutes les études montrent que la manipulation du téléphone détourne l’attention de la route et ralentit la compréhension d’un imprévu. Avec un allongement très important du temps de réflexe : trois à cinq fois plus long que d’ordinaire pour un conducteur normalement attentif.

Fatigue et somnolence

Les jours qui précèdent le voyage vers la destination choisie pour ses vacances, toute la famille se prépare, les enfants sont excités, les parents font de leur mieux pour ne rien oublier et la veille du départ tous dorment très mal.

Cette situation entraine fatigue et somnolence, surtout quand le trajet à faire en voiture est long et que toute la famille désire rouler vite pour arriver tôt.

Il faut savoir qu’en cas de somnolence, le conducteur connaît des difficultés à rester éveillé, avec un risque d’endormissement au volant, une cause importante d’accidents.

Dans de telles situations, en conducteur avisé et en parents responsables, il est essentiel de faire une pause toutes les deux heures pour prendre l’air, et permettre à toute la famille de faire de même au moins 30 minutes avant de reprendre la route.

Eviter de rouler aux heures les plus chaudes. Il y a de nombreuses aires de repos très bien équipées, et sachez que faire bon voyage c’est avant tout arriver à bon port.

Etat de la voiture

Partir en vacances en voiture avec toute la famille et les bagages nécessite de prendre plusieurs précautions, car la voiture va nous accompagner pendant cette période. Elle doit donc être totalement prête pour assurer sa mission, être en parfait état de marche. Il est indispensable de procéder à quelques révisions mécaniques par un spécialiste avant de prendre la route des vacances. Assurez-vous que les pneus sont en bon état et bien gonflés. Contrôlez tous les niveaux de vos liquides, les freins, huile moteur, refroidissement, direction assistée, mais aussi lave-glace. Et par ces chaleurs, assurez-vous du bon fonctionnement de votre climatisation.

Attention bébé a bord

On ne le répètera jamais assez, les parents qui voyagent en été avec des bébés ou de jeunes enfants doivent faire preuve de vigilance et de prudence.

Avec les fortes chaleurs, il est conseillé de prendre des précautions, surtout quand on voyage en voiture avec de jeunes enfants à bord car la température du corps d’un petit enfant peut augmenter trois à cinq fois plus vite que celle d’un adulte. La chaleur expose les nourrissons et les enfants en bas âge à la déshydratation et au coup de chaleur. Avant l’âge de 4 ans, ils sont particulièrement sensibles aux coups de chaleur car ils ont du mal à réguler leur température interne par la transpiration et leurs réserves en eau sont assez faibles. En outre, ils ne peuvent exprimer leur sensation de soif et se réhydrater ou se mettre à l’ombre seul. Lorsqu’il est laissé dans un véhicule chaud, la température du corps d’un petit enfant peut augmenter trois à cinq fois plus vite que celle d’un adulte.

Et pour mieux protéger les bébés et les jeunes enfants, il faut leur donner à boire régulièrement sans attendre qu’ils le demandent.

Prévoir d’emporter pour tout déplacement en voiture des quantités d’eau suffisantes et surtout ne jamais laisser un enfant seul dans une voiture.

Quid de la responsabilité de l’Etat ?

La période des vacances est synonyme de flux important de personnes dans tous les sens, particulièrement vers les endroits où le climat est propice pour passer de bonnes vacances en famille.

Avec des millions de visiteurs par an (locaux et touristes),  nos différentes régions côtières confirment chaque année un peu plus leur attractivité et leur place parmi les régions touristiques les plus prisées dans le monde.

Cet attrait pour nos multiples plages méditerranéennes ou Atlantique a nécessité la mise en place d’une surveillance renforcée des plages dont les eaux de baignades sont transparentes, propres, avec le label pavillon bleu.

Le sable est fin et doré, invitant les estivants à se reposer et à se rafraichir.

De nombreux maitres-nageurs sont présents sur ces plages, prêts à intervenir a tout moment.

La sécurisation des baignades et des loisirs nautiques est assurée grâce à la gendarmerie maritime, ainsi que la sécurisation des grands rassemblements festifs, qui sont programmés tout au long de la saison estivale avec la participation de différents groupes de musique et chanteurs.

Les forces de l’ordre sont présentes en nombre, sans oublier le contrôle visant à veiller à la qualité des produits pour garantir la sécurité sanitaire et alimentaire des estivants…

Durant la période estivale les différentes structures du ministère de la santé sont à pied d’œuvre, travaillant 24 H/24 H, de jour comme de nuit pour faire face à toute demande de soins urgentes ou non, des équipes de médecins et infirmiers sont mobilisées, ainsi que des ambulances médicalisées…

Tout le long des autoroutes, comme des routes nationales, la présence en force des gendarmes est visible, comme celle des agents de police.

Des radars et des caméras de surveillance sont pratiquement partout, surtout au niveau des points sensibles, la protection civile est de la partie.

Ce sont là autant de domaines où l’Etat assure sa présence et développe son intervention, ce qui est de nature à rassurer les familles et à créer un climat de confiance et de sérénité pour des vacances réussies.

Ouardirhi Abdelaziz

Related posts

*

*

Top