International: Maroc Telecom résiste à la conjoncture

Dans un environnement concurrentiel et réglementaire difficile, le groupe Maroc Telecom arrive à résister à la conjoncture internationale au premier trimestre de l’année en cours.

En effet, au niveau continental, les activités du Groupe réalisent, à fin mars 2019, un chiffre d’affaires de près de 4 milliards de DH en légère baisse de 1,7% à taux de change constant par rapport à la même période de l’année précédente, en raison de la baisse des tarifs de terminaison d’appel Mobile nationales ainsi que du trafic international entrant. Hors effet de la baisse des terminaisons d’appel Mobile, le chiffre d’affaires des filiales serait quasiment stable.

Sur la même période, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) baisse de 5,2% (-2,5% à taux de change constant), pour s’établir à plus de 1,6 milliards de DH, notamment en raison de nouvelles taxes et redevances sectorielles. Hors cet effet, l’EBITDA progresse de 3,4% à change constant et représente un taux de marge de 43,6%, grâce à l’amélioration du taux de marge brute (0,6 point) et la maîtrise des coûts opérationnels. Hors impact de l’IFRS 16, l’EBITDA est en baisse de 8,6% (-6,0% à taux de change constant).

Pour sa part, le résultat opérationnel ajusté du premier trimestre 2019 ressort à 849 millions de DH, en recul de 16,1% (-13,7% à taux de change constant), sous l’effet combiné de la baisse de l’EBITDA et de la hausse de la charge des amortissements consécutifs aux investissements importants consentis ces dernières années. Hors impact de l’IFRS 16, le résultat opérationnel serait en baisse de 16,6% (-14,3% à taux de change constant).

Les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés (CFFO) des activités à l’International ressortent à 999 millions de DH, en hausse de 51,2% (+55,5% à taux de change constant), en raison de l’optimisation des investissements (hors fréquences et licences), qui représentent 12,9% des revenus contre 21,6% un an auparavant.

Ainsi, malgré que Maroc Telecom subit le durcissement du contexte réglementaire et concurrentiel à l’international, le groupe a réalisé, à fin mars 2019, un chiffre d’affaires consolidé de près de 9 milliards de DH soit au même niveau par rapport à la même période de l’année 2018. Pour sa part, le résultat net ajusté part du Groupe ressort en hausse de 0,1% à près de 1,6 milliards de DH (+0,5% à taux de change constant), quasiment en ligne avec les revenus.

K.Khennach

Related posts

*

*

Top