La facture énergétique baisse de 2,1% à fin juillet 2019

Le Maroc importe toujours plus qu’il exporte. C’est un constat qui se confirme d’une année à l’autre et d’un mois à l’autre. Le déficit commercial s’est creusé encore au terme du mois de juillet dernier pour s’élever à 4,3%.

Le taux de couverture perd des points aussi. Il s’est établi à 57,8% contre 58,1%  un an auparavant. Le Maroc qui a exporté l’équivalent de 5,310 MMDH au mois de juillet 2019 a importé plus de 10,376 MMDH pendant la même période.

La tendance haussière du déficit commercial se poursuit et s’aggrave ces derniers mois. Les derniers chiffres de l’Office de Changes à fin juillet 2019 annoncent que les échanges commerciaux du Maroc au titre des biens ont accusé une hausse du déficit commercial de 4,3% à 122,83 milliards de dirhams contre 117,76 MMDH en 2018.

L’office attribue cette hausse du déficit commercial à l’augmentation des achats des biens d’équipement et des produits finis de consommation et des achats de demi produits, soit respectivement +6,09 MMDH, +3,15 MMDH et +2,99 MMDH.

Les importations des produits énergétiques ont par ailleurs enregistré une baisse de 959 millions de dirhams dont celles également  des produits bruts et des produits alimentaires qui ont reculé de 570 et 445 millions de dirhams.

Du côté des exportations, l’office de Changes relève une hausse de cette rubrique par rapport à 2018. Les exportations au titre des sept premiers mois de 2019 se sont élevées à 168,3 MMDH contre 162,99 MMDH. Cette croissance s’explique par la hausse des exportations de plusieurs secteurs, à savoir l’aéronautique (+11,5%), l’agriculture et l’agro-alimentaire (+6,5%), les phosphates et dérivés (+3%) et l’automobile (+2%).

On retient toutefois, une baisse des exportations du secteur du textile et cuir, du secteur «autres extractions minières» et celles du secteur électronique ont enregistré, en revanche, des baisses respectives de 297 MDH, 235 MDH et de 60 MDH.

Concernant les services, la balance des échanges affiche un excédent en hausse de 12,5% à 48,1 MMDH à fin juillet 2019 contre 42,78 MMDH une année plus tôt, note l’Office, précisant que les exportations ont enregistré une hausse de 2%, tandis que les importations ont baissé de 5,9%.

F. El Mouden

Related posts

*

*

Top