La RSB qualifiée pour sa deuxième finale consécutive

Demi-finale de la Coupe de la CAF

La Renaissance de Berkane (RSB) a validé, lundi soir, son billet pour la finale de la Coupe de la Confédération africaine de football, à la faveur de sa victoire (2-1) face au Hassania d’Agadir (HUSA) lors d’une demi-finale à élimination directe disputée au complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat.

Confirmant la suprématie des clubs marocains en compétitions africaines lors des dernières années, la première demi-finale de cette coupe opposait ce soir deux clubs marocains, qui permettait au Maroc d’assurer au moins une place en finale.

La RSB espérait reproduire l’exploit de l’édition dernière en atteignant la finale pour la deuxième année consécutive, tandis que le Hassania souhaitait faire mieux qu’une demi-finale au goût amer. Dès l’entame de la rencontre, les hommes de Tarik Sektioui se sont montrés plus déterminés pressant les Gadiris, qui ont tenu jusqu’à la 20è minute, avant de commettre la faute sur Iajour sur la surface offrant un pénalty aux Berkanis, transformé par le capitaine Mohamed Aziz.

Après le 1er but des Oranges, les joueurs du Hassania ont essayé de revenir au score et garder leur chance pour atteindre la finale qui était toute proche lors de l’édition précédente.

Dix minutes étaient suffisantes pour les Gadiris pour égaliser sur une balle arrêtée parachutée devant les pieds d’Imad Kimaoui qui n’a pas hésité à la mettre au fond des filets remettant les pendules à l’heure (30è).

Rendant la tâche plus difficile pour les Berkanis, les hommes de Mustapha Ouchrif se sont recroquevillé en défense pour préserver le score et ont failli concéder un deuxième but de Iajour (39è), refusé pour hors jeu.

Au retour des vestiaires, le même scénario de la première période se reproduisait avec un pressing des joueurs de la Renaissance sur la zone adverse, qui ne faisait que subir le jeu. L’arbitre congolais de la rencontre a sifflé un pénalty suite à une main du défenseur du HUSA, suscitant la contestation des Gadiris, ce qui n’a pas empêché les Berkanis de reprendre l’avantage sur un but de Mohamed Aziz qui a signé son doublé lors de cette demi-finale 100% marocaine.

Douche froide pour les joueurs du Hassania, qui malgré un effectif réduit, espéraient atteindre la finale mais en vain face à une équipe berkanie qui a dominé tout au long de la rencontre, parvenant à décrocher le précieux sésame pour la finale.

La RSB affrontera le 25 octobre en finale le vainqueur de l’autre demi-finale de la compétition africaine qui opposera, mardi, le club égyptien Pyramides et les Guinéens de Horoya Conakry.

Étiquettes , ,

Related posts

*

*

Top