Le PPS entend répandre la culture du don de sang

Une Campagne réussie à son siège national

Le Parti du progrès et du socialisme, en coordination avec le Centre régional de transfusion sanguine, a organisé samedi à son siège national à Rabat, une campagne de don de sang, pour contribuer à couvrir la terrible pénurie de cette substance vitale et à renforcer le stock national en produits sanguins.

Cette action a été organisée, notamment durant cette période de la pandémie «Covid-19», avec comme conséquence la réduction drastique du nombre des donneurs de sang, en raison des mesures de précaution et de prévention sanitaires imposées par la pandémie.

Ainsi, depuis les premières heures de samedi, le siège national du parti a connu une affluence notable, grâce à la forte participation des militantes et des militants du Parti du progrès et du socialisme, venus, notamment, des villes de Témara, Salé, Rabat et Kénitra pour faire réussir cette initiative humanitaire et volontaire, qui est en parfaite cohésion avec la profondeur des valeurs de combat du PPS, basées sur le volontariat et l’abnégation au service désintéressé des causes du peuple et de la nation.

Cette opération humanitaire, été supervisée par le Dr Rafika El Ouahaji avec une équipe infirmière du Centre Régional de transfusion sanguine de la région de Rabat-Sale-Kénitra, et s’est déroulée selon le protocole sanitaire et les procédures règlementaires en termes de distanciation, de protection (port de masque), de stérilisation de l’espace et du matériel de prise de sang, ainsi que de prise des températures, afin d’éviter toute contamination au Corona.

A cette occasion, Mohamed Nabil Benabdallah a affirmé, devant la presse, que cette campagne, organisée par le Parti, destinée à la collecte de sang, se déroule dans une conjoncture gravissime marquée l’aggravation continue de la situation épidémiologique et des énormes déficits et pénurie qu’elle a produits dans les réserves de cette substance vitale en raison de la baisse du nombre de volontaires, surtout depuis l’imposition de la quarantaine et la poursuite des mesures de précaution pour prévenir le virus.

Pour le Secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme, cette situation a créé un grand besoin dans les réserves de sang et ses dérivés. Ce qui a poussé le Parti, partant de sa conviction et de son devoir patriotique et militant, à considérer qu’il est nécessaire de contribuer à combler la pénurie de cette substance vitale. Tout en faisant de ses militantes et militants un modèle exemplaire qui traduit les valeurs du volontariat et du don sur lesquelles le PPS a été fondé.

Nabil Benabdallah a également exprimé sa fierté du niveau de mobilisation enregistré parmi les militantes et les militants du Parti dans les villes de Témara, Salé, Rabat et Kénitra, venus se porter volontaires et donner de leur sang, sachant que certains d’entre sont venus des sections du Parti à El Jadida et Casablanca pour offrir le sang salvateur de la vie des autres.

Tout cela, ajoute le Secrétaire général, a pour objectif de contribuer à répandre la culture du don de sang et à sensibiliser sur son importance pour préserver la vie et la santé de nombreux citoyens qui ont besoin de sang et de ses dérivés.

Pour lui, le Parti du progrès et du socialisme poursuivra cette campagne dans d’autres provinces et régions afin qu’il soit à l’avant-garde de ceux qui sont porteurs des préoccupations et des causes des citoyennes et citoyens et des questions de santé dans notre pays.

M.H.

Étiquettes , ,

Related posts

*

*

Top