Le RUC rend hommage à Chafika Bencherki

Un hommage a été rendu la semaine écoulée par le grand RUC Casablanca à l’endroit d’une grande dame : Chafika Bencherki.  Le grand RUC casablancais n’oublie pas ses anciens  et anciennes.

Cet hommage a été  fait à titre nostalgique et remémoratif.  La plupart de Rucistes contemporains et d’aujourd’hui  sont venus saluer et honorer  Mme Chafika. Elle a eu le mérite de conduire la destinée du RUC pendant bon nombre d’années.

Des moments nostalgiques et remémoratifs  des  années de service et de dévouement au sport et au tennis en particulier par cette ancienne  présidente au profit de son club préféré,  ont été d’actualité. Le RUC qui a été toujours une grande école de tennis et qui le restera sans doute a cette dernière pour les services rendus.

Accompagnée de son mari, Abdelkrim Bencherki, et de sa petite famille, Mme Chafika était l’objet  d’attentions et d’accolades.  Différentes générations en faisaient partie, notamment les anciennes gloires du tennis national : Lahcen Chadli, Dislam, Laaroussi, Benali, Saber, Khalid Outaleb, Nezha Saber. Sans oublier  Omar Laimina, grand champion du du Maroc et un des anciens capitaines d’équipe du Maroc en Coupe Davis et les 3 mousquetaires Karim Alami, fils du RUC, Younes El Aynaoui et Hicham Arazi.

La plupart des  invités ont été chapeautés par le comité d’organisation de cette fête avec à leur tête le président du grand RUC, Abdellah Kadiri, en compagnie du président de la section tennis, le Dr Mohammed Zouhair, et son vice-président Abdellah Guerguaï.  D’autres invités de marque ont été également là,  dont Mohamed Moufid et Ahmed Mansouri qui ont côtoyé Mme Chafika à l’ancien bureau fédéral de la FRMT, Kamal Lahlou vice-président du CNOM…

Même chose pour les hommes de la presse,  notamment les anciens dont Lino Baco, Najib salmi, Belaid Bouimid, Mohamed Belaoula, Mohamed Benarbia. Il y a également eu plusieurs témoignages de reconnaissance et marqué  également par l’inauguration d’une plaque commémorative au nom de Chafika Bencherki à l’entrée du Court central N° 1 du RUC.

Grande dirigeante du tennis national, Mme Chafika l’a prouvé au RUC, mais aussi à la FRMT quand elle était membre influente au Bureau Fédéral de l’ancien président, Feu Mohamed M’Jid.

Son « CV » reste riche au RUC avec une vingtaine d’années  à la tête de sa commission sportive et plusieurs fois présidente de sa section tennis.  A la Fédération, Mme Chafika a bien rempli sa mission de vice-présidente, surtout lorsqu’on sait qu’elle était l’une des dirigeantes ayant assuré leur présence à l’organisation du Grand Prix Hassan II, lors du  lancement à Marrakech entre 1984 et 1989.

Même chose pour l’autre Grand Prix Lalla Meryem confirmant ainsi son statut d’instigatrice capitale  des premiers tournois féminins internationaux au Maroc en fin des années 1980. A cette époque, le tennis  vivait son âge d’or avec de grands champions, mais aussi  plusieurs championnes, ici et là qui faisaient l’essentiel pour le Maroc dans différents rendez-vous africains, arabes et internationaux.

Aujourd’hui, on attend encore avec les dirigeants fédéraux actuels qui ont pris le relai et qui sont toujours en train  de former et de préparer le champion de demain.

Rachid Lebchir

Related posts

*

*

Top