Le WAC tombe à Berkane, le KACM se révolte contre Berrechid

Le championnat national de football, Botola Maroc Télécom en Division1, est de nouveau relancé à deux journées de la clôture de la saison.  Le WAC, toujours leader, se trouve désormais menacé après sa défaite à Berkane (3-2). L’écart a été réduit à 2 points seulement entre le WAC qui a encore un match en moins et son poursuivant, le Raja, vainqueur du Mouloudia d’Oujda (2-1).

Le duel entre la Renaissance de Berkane et le Wydad de Casablanca, lundi soir dans le fief des Orangers, a tenu ses promesses. Marqué par un style de jeu plus ou moins ouvert, ce match aurait du être basculé d’un côté comme de l’autre. Les Wydadis qui ont été les premières à prendre l’avantage suite au but de Walid El Karti dans les 5 premières minutes,  la 5è minute du jeu, n’allaient résister que dans un laps de temps avant que Mohamed Farhane ne remette les compteurs à zéro, quatre minutes plus tard. Score inchangeable jusqu’à la fin de la première mi-temps.

Au retour des vestiaires, Omar Namsaoui va redonner l’avantage à la RSB, encore une fois tôt (53è minute), avant qu’Achraf Dari n’offre l’égalisation au WAC (73è minute). Mais il fallait compter sur le goléador africain de Berkane, Laba Kodjo,  qui va tromper la défense des Rouges dont le gardien Tagnaouti resté coincé face à une pichenette ayant donné le but victorieux des Orangers dans les 10 dernières minutes.

Dans l’ensemble, ce duel a valu par son résultat chaud et froid entre les deux récents finalistes de la Coupe de la CAF et la Ligues des Champions d’Afrique. Car le WAC, dont le compteur est resté coincé à 54 points, a raté l’occasion de creuser l’écart avec le Raja (52 pts). Le WAC a également manqué une potentielle occasion de renforcer ses chances de remporter le titre, en cas de victoire ou même de nul dans son prochain match qu’on ne sait s’il sera celui reporté face à l’OCK programmé pour ce  jeudi (mise à jour de la 27è journée) ou bien celui contre l’IRT comptant pour la 29e journée. Les Rouges sont en train de mettre la pression pour que le match contre l’OCK soit reporté à une date ultérieure et que le duel face à l’IRT se joue vendredi prochain. Ce que le rival rajaoui n’a du tout pas accepté en demandant que les chances de la programmation des matches soient équitables entre les clubs en course serrée pour le titre et qui doivent traités sur les mêmes pieds d’égalité.

En attendant, le WAC aura besoin de 4 points sur 9 possibles en 3 matches pour boucler la boucle. Le Raja, lui, est condamné de gagner les six points possibles dans ses prochains matches tout en guettant un faux pas des Rouges pour le chiper le titre.

Dans les autres matches de cette 28e journée, l’Olympique Safi avait réalisé une bonne affaire en s’imposant dans le fief de l’IR Tanger (0-2) pour lui subtiliser la 3e place du podium. L’IRT a rétrogradé à la 3e place avec 39 points alors que l’OCS est passé à 42 unités.

L’OCS a totalisé 42 points et devance d’une seule longueur le Hassania Agadir vainqueur sur le score de (1-0 face au malheureux Moghreb Tétouan qui s’est compliqué la situation en bas du classement.

Le MAT est rétrogradé à une place relégable (15e avec 28 points) et seulement à 4 unités de la lanterne rouge, l’équipe rifaine d’Al Hoceima qui a fait match nul face au Difaâ El Jadida (1-1), mais n’a pas encore jeté l’éponge pour le moment, même s’il reste la première formation à faire ses adieux.

Par contre, le Kawkab Marrakech qui pataugeait dans une mauvaise place au bas du classement, tout au long de la saison, vient de mettre un petit en avant dans l’espoir de sauver le maintien définitivement lors des deux prochaines et dernières journées. Le KACM a profité de l’occasion de jouer à domicile pour se révolter contre le Youssoufia Berrechid sur le score de fleuve de (4-1). Le KACM qui s’est imposé grâce à des buts d’Abdellilah Amimi et Samake Ntji, auteur d’un doublé chacun s’est replacé à la 14e place avec 29 points. Le CAYB qui a sauvé l’honneur par Rachid Younes a rétrogradé au milieu du classement avec 36 points.

Dans deux autres matches concernant des équipes mal classées, le nul a prévalu entre les quatre protagonistes. L’AS FAR face au Rapide Oued Zem (0-0) et l’Olympique Khouribga contre le FUS de Rabat (2-2). Les 4 équipes qui avaient souffert en bas du classement durant plusieurs journées, peuvent aujourd’hui être un peu tranquilles notamment le FUS qui s’est hissé à la 9e place avec 34 points, l’OCK et le RCOZ (ex-aequo en 11e place avec 33 pts chacun).

Par contre, l’AS FAR qui reste en 13e place avec 32 points n’est pas encore à l’abri de la relégation en attendant son match barrage de la dernière journée face à un adversaire relégable le MAT qui ne le devance que de 4 points.

Du pain sur la planche aussi bien les équipes du bas du classement que pour le duo en course serrée pour le titre.

Que le spectacle, le fair-play, la crédibilité, la clarté… et la loyauté s’imposent en fin de compte.

Rochdi Ben Mhammed

Related posts

*

*

Top