Ligue des champions: Raja et Wydad proches de la phase de poules

Les deux représentants marocains en Ligue des champions d’Afrique de football, Raja et Wydad Casablanca, ont réalisé un grand pas vers la qualification à la phase de poules. Ils se sont imposés à l’extérieur respectivement contre Al Nasr de Libye (1-3) et Nouadhibou FC de Mauritanie (0-2) pour le compte des matches «aller» du deuxième tour menant directement à la phase décisive des groupes de cette Champion’s League de la CAF 2020.

Le Raja et le WAC sont plus proches de la phase de poules alors que les deux autres clubs marocains engagés en Coupe de la CAF, le Hassania Agadir et la Renaissance Berkane, devront gagner dans leur fief après avoir fait deux résultats différents dans les matches aller disputés à l’extérieur, samedi dernier. Le HUSA a fait match nul en Tunisie contre Al Ittihad Libyen (1-1) et la RSB s’est inclinée au Ghana devant Ashanti Gold (3-2).

En Ligue des champions, le Raja de Casablanca s’est imposé, dimanche au Caire, face au club libyen Al Nasr (3-1) en match «aller» des seizièmes de finale de la Ligue des champions 2019-2020. Les réalisations du club rajaoui ont été inscrites par Ngoma Lwamba (50e minute), Ayoub Nanah (71eminute) et Mohcine Metouali (87e minute).  L’unique but des Libyens a été réalisé à la 69e minute.

Après une première mi-temps plus ou moins équilibrée, les Rajaouis vont imposer leur loi en ouvrant le score même si les Libyens n’étaient pas faciles à négocier puisqu’ils vont réaliser l’équilibre par la suite. Mais (1-1) au bout des 20 dernières minutes du match, les choses se sont avérées un peu difficiles pour les Libyens qui allaient subir la loi des Verts plus décisifs et plus déterminés pour doubler et tripler la mise, réalisant ainsi une victoire des plus sécurisantes à l’extérieur. Avec cette nouvelle victoire, le Raja a confirmé sa qualification réalisée, en août dernier, lors du tour préliminaire contre le club gambien de Brikama United (3-3 en aller et victoire de 4-0 au retour à Casablanca).

Contre les Libyens d’Al Nasr, le match retour prévu le 27 courant au Complexe sportif Mohammed VI à Casablanca s’annonce donc facile pour les Rajaouis qui venaient de retrouver la Ligue des Champions après une absence de pas moins de cinq ans et qui souhaitent aller plus loin dans l’espoir de renouer avec un 4e sacre en fin de compte après les trophées remportés en 1989, 1997 et 1999.

Pour sa part, le Wydad de Casablanca a pratiquement sécurisé son passage à la phase de groupes de cette Ligue des Champions en s’imposant, dimanche, à Nouakchott, par 2-0 face au club de Nouadhibou FC, dans un autre match «aller» comptant pour le même tour de la compétition.

Le WAC n’a pas trouvé de grande difficulté pour dominer cette rencontre où le cumul d’expérience en compétitions africaines a joué en sa faveur. Les joueurs wydadis ont exercé un pressing continu sur leurs homologues mauritaniens. Les efforts des Rouges ont ainsi donné leurs fruits à travers les réalisations de Mohamed Nahiri (34e) et d’Ismail El Haddad (74e).

Le WAC qui venait de perdre définitivement le titre de l’édition précédente après que la CAF ait déclaré l’Espérance du Tunis vainqueur de la Champions league 2019 suite au litige ayant opposé les deux clubs depuis plus de 2 moins suite à la fameuse finale incomplète pour cause du mauvais arbitrage et de la défaillance de la VAR, peut ainsi tourner cette page et se concentrer sur son avenir dans l’espoir de réaliser le rachat escompté.

En attendant de confirmer son mérite lors du match « retour » de l’actuelle édition de la Champion’s League prévu le 29 septembre courant, sur la pelouse du Complexe Mohammed V de Casablanca, le WAC peut ainsi sereinement vaquer aux autres échéances qui l’attendent, notamment au Championnat arabe, en Botola Pro, et en Coupe du Trône dans le match du premier tour a été reporté face à l’AS FAR.

Ce qui est dit pour le WAC l’est aussi pour le Raja qui souhaite renouer avec les sacres sur lesdites compétitions nationale et arabo-africaine après l’élimination surprise en Coupe du Trône face à une petite de Zemamra qui venait de réaliser l’accession en Division 1 de la Botola Pro pour la première fois de son histoire.

Rochdi Ben M’hammed

*

*

Top