Noble initiative à saluer vivement

Faculté des lettres d’Agadir: Une mission noble

À l’heure où la majorité des étudiants de l’Université Ibn Zohr, chacun dans sa spécialité, poursuit sa formation à distance, depuis son domicile et au sein de sa famille, un groupe d’étudiants du master Métiers et Pratiques des Médias (MPM), relevant de la faculté des Lettres et des Sciences Humaines d’Agadir, fait l’effort considérable de se rendre à la faculté pour filmer et enregistrer des cours et des conférences, présentés devant leurs caméras, par les enseignants de différentes matières et disciplines, et ce, dans le but de les mettre à la disposition des étudiants.

Ces derniers pourront alors visualiser, suivre et interagir avec les contenus pédagogiques mis en ligne, via Internet, à travers les plateformes accessibles sur les portails numériques des différentes facultés de notre université. Ces cours et conférences seront également retransmis sur l’une des quatre chaînes de télévision nationales dédiées à la diffusion des contenus pédagogiques produits par l’ensemble des établissements universitaires marocains.

En effet, depuis que les études en présence, sont suspendues, une décision préventive sage, prise par les autorités éducatives du pays, à l’université Ibn Zohr et en particulier à la faculté des Lettres et des Sciences Humaines d’Agadir, les responsables sont tous mobilisés pour que les services pédagogiques garantis ne soient pas interrompus. C’est dans cette perspective que le staff administratif est à pied d’œuvre, du matin au soir,  pour que les cours et conférences en ligne soient disponibles et accessibles à tous les étudiants.

Pour ce faire, l’administration a mandaté une équipe de jeunes étudiants du master MPM pour accomplir l’une des tâches-clés du service pédagogique en ligne dédié à cet effet, à savoir l’enregistrement des cours.

Ainsi, ces braves étudiants contribuent, avec courage et abnégation, aux efforts déployés par les responsables de l’université et ses différents établissements, pour que le flambeau de la science continue de briller et que la mission éducative perdure, ignorant au passage, tous les risques sanitaires auxquels tous ces intervenants sont exposés en sortant de chez eux. Lesquels risques, comme vous le savez, émanent du danger du covid19. Plutôt que d’avoir peur pour leur vie, mes camarades à MPM, sont fiers de remplir un devoir national et d’effectuer une mission citoyenne.

Et un jour très proche, cette pandémie disparaîtra complètement sans trop de dégâts, et la vie reprendra son cours normal, de plus belle. Alors les étudiants et les professeurs de l’Université Ibn Zohr se souviendront que, lorsque tout le monde s’était réfugié chez soi, par la force des choses, il y avait là des MPMistes, autrement dit, des techniciens de l’image et du son, qui se rendaient à la faculté, à la rencontre des professeurs qui attendaient leur tour d’enregistrement des cours, dans des salles et amphithéâtres vides des étudiants, rendant ainsi un grand service technique à l’institution et ses habitués.

Vous souvenez-vous des événements du Titanic, le célèbre film que nous avons tous vu et aimé ? Certainement, beaucoup d’entre vous se rappelleront toujours la scène du géant paquebot à vapeur qui lorsqu’il coulait, gravement, et que tout le monde cherchait une issue de secours, il y avait là, cinq musiciens en train de jouer une douce musique, non pas qu’ils n’avaient pas peur, mais parce qu’ils avaient estimé que leur devoir était d’atténuer la souffrance des passagers. De même, sont en train de penser et d’agir aujourd’hui, ces braves étudiants du master MPM.

Par Anflous, MPM8

Traduit de l’arabe, augmenté et enrichi par BELGHITI Moulay abdellah,

doctorant et lauréat de MPM, première promotion

Related posts

*

*

Top