Nouamane Lahlou promeut le Tourisme National

La star de la chanson marocaine contemporaine Nouamane Lahlou avait rendu hommage moult fois aux anciennes villes marocaines en émerveillant  ses fans et le public marocain admirateur de son style par des chansons à couper le souffle. Une manière pour lui de promouvoir le patrimoine architectural national et les traditions ancestrales de chaque région du royaume. Une bonne opportunité permettant de booster le tourisme marocain à l’intérieur comme à l’étranger.

A chacune de ses sorties, le compositeur chanteur a toujours été accueilli chaleureusement dès son entrée sur scène sous les applaudissements. Et pour cause, l’artiste n’a cessé d’émerveiller ses fans avec son style particulier en interprétant majestueusement des morceaux très appréciés par le public.

Dans ce sens, l’artiste marocain a ainsi interprété avec brio ses tubes qui vantent la beauté des villes marocaines dont “Chefchaouen Yanoura”, “Bladi ya zinate al boldane”, “Fès-Ard Moulay Driss” , “Lemdina lekdima”, ‘’Ouezzane’’, sans oublier “Lghzala zagora” qui célèbre le patrimoine culturel, naturel et folklorique de la région du Draâ.

Et ce, sans pour autant laisser pour compte les traditions ancestrales de certaines nos régions à l’image de  M’hamid El ghizlane lors du festival international des nomades, manifestation socioculturel par excellence et patrimoine immatériel qui a vu l’engouement des visiteurs de différentes nationalités.

Après avoir mis l’accent sur le défi de respecter la simplicité et la fluidité dans le choix des paroles pour plaire au plus large public, l’auteur, compositeur et chanteur marocain Nouamane Lahlou est l’un des rares artistes marocains ayant participé à la mise en exergue de la beauté des paysages et traitions des villes marocaines.

Par ailleurs, Nouamane Lahlou a, plusieurs fois, réaffirmé son attachement à l’idée de chanter sur les différentes villes marocaines, à l’image de Zagora, Chefchaouen, Tafilalet …, soulignant le rôle que cela pourrait jouer dans la réalisation d’un essor touristique important au niveau de ces villes.

Pour rappel, né à Fès en 1965, Nouamane Lahlou est un artiste marocain et compositeur de musique hors pair à l’échelle national. Il a commencé ses études de musique dans le conservatoire de musique de la ville spirituelle depuis l’âge de 10 ans. Apres avoir obtenu son bac, il a décidé de voyager aux États-Unis où il rencontre le compositeur égyptien Muhammad Abd al Wahhab. Il suit ce dernier pour aller vivre au Caire et pour travailler comme chanteur et compositeur dans la radio et la télévision ainsi que dans l’Opéra du Caire. Après le périple égyptien, il rentre au Maroc pour commencer sa carrière d’artiste compositeur professionnel et chercheur en musique marocaine.

En effet, l’artiste compositeur-chanteur a porté, de par sa grande expérience, sa propre touche à la chanson marocaine selon son propre style. Et ce, à l’époque où la chanson marocaine commence à manquer cruellement d’un souffle nouveau. Ce qui a permis à sa valeur artistique de se renforcer sans cesse et à son étoile de briller de mille feux.

Abdeslam khatib

*

*

Top