Questions nationales et dossiers communs au menu des entretiens de Benabdallah à Bruxelles

Diplomatie parallèle au Parlement européen

Dans le cadre de la visite de travail effectuée en Belgique du lundi 7 au mercredi 9 janvier, le Secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme, Mohamed Nabil Benabdallah, a eu deux entretiens avec Piero Antonio Panzeri, président de la commission des droits de l’Homme au Parlement européen, et  Elena Valenciano, vice-présidente du Groupe de l’alliance progressiste des socialistes et démocrates (S&D)  au Parlement européen.

Ces réunions ont été l’occasion pour le leader du Parti du Livre d’évoquer avec ses interlocuteurs plusieurs questions d’intérêt commun, notamment les relations entre le Maroc et l’Union européenne.

Lors de ces entretiens, le SG du PPS a soulevé la question du  renouvellement de l’accord de pêche, prévu en avril prochain, et celle relative à la reprise des négociations sur l’accord agricole durant le mois courant, tout en mettant l’accent sur la nécessité du renforcement de la coopération et l’affermissement des relations maroco-européennes.

Ces entretiens, qui se sont déroulés dans un climat convivial, ont été  marqués par des réactions positives des interlocuteurs du SG du PPS, tout particulièrement par rapport à  un certain nombre de questions d’ordre national, mais également à l’égard des dossiers communs. Le dirigeant du PPS a, à cette occasion, réitéré la nécessité de la promotion de l’action commune entre les parties marocaines et européennes, et le renforcement des relations bilatérales.

Les deux parties, tout en manifestant leur intérêt à consolider leurs relations, ont convenu, en outre, d’œuvrer de concert afin de lancer de nouvelles initiatives visant à mettre en place des mécanismes susceptibles de renforcer les liens de coopération entre le Parlement marocain et son homologue européen.

Dans cette perspective, Nabil Benabdallah et Elena Valenciano se sont mis d’accord sur le renforcement de la coopération entre le Groupement parlementaire du progrès et du socialisme (GPPS) et les membres du groupe S&D.

Contacté par la MAP, le dirigeant du parti du Livre a souligné que «ces rencontres s’inscrivent dans le cadre des contacts entrepris avec les députés européens qui ont en partage avec le PPS les valeurs et les préoccupations communes et une proximité idéologique».

Et d’ajouter que «ces entretiens ont porté sur les relations entre le Maroc et l’Union européenne et les échéances liées aux accords de partenariat entre les deux parties, précise la même source».

Il est à rappeler que le SG du PPS, accompagné d’Abdelali Doumou, membre du Comité central, avait rencontré auparavant le président du Parti socialiste belge francophone (PS) Elio Di Rupo, avec lequel il a examiné des questions d’intérêt commun et les moyens de renforcer les relations entre les deux formations politiques.

Notons au final que Nabil Benabdallah devra poursuivre sa tournée par le déplacement en Allemagne, ce dimanche 13 janvier où il devra participer à une conférence internationale sur le thème «Le rôle des Marocains vivant en Allemagne dans la gestion des affaires de leur pays d’origine», organisée par l’Association socioculturelle Atlas de Francfort dans le cadre de la célébration du nouvel an amazigh.

Khalid Darfaf

Related posts

*

*

Top