Reprise de l’activité des cafés et restaurants

Doucement mais sûrement

Karim Ben Amar

Pour prévenir tout risque de propagation du nouveau coronavirus, le ministère de l’Intérieur avait décidé de fermer au public, dès le lundi 16 mars, à 18h, et jusqu’à nouvel ordre,  les cafés ainsi que les restaurants. Cette mesure mise en place pour endiguer la pandémie qui touche le monde entier a été appliquée dans tout le royaume.  Depuis le vendredi 29 mai, les cafés reprennent du service, mais à une condition : respecter scrupuleusement les règles préventives et sanitaires prévues par les autorités.

Les Marocains peuvent se réjouir de retrouver petit à petit leurs habitudes. Depuis le vendredi 29 mai, Les cafés et restaurants ont ouvert de nouveau leurs portes aux clients, mais uniquement pour «le service prêt à emporter» et «la livraison à domicile», a annoncé, le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique.

Afin de contenir la propagation du nouveau coronavirus, de préserver la santé des clients et des employés du secteur, un communiqué du ministère exhorte les propriétaires de cafés et restaurants de respecter strictement les règles préventives et sanitaires prévues par les autorités sanitaires. Selon la même source, Ils doivent veiller à la propreté des lieux et des outils de travail mais aussi s’assurer qu’une ventilation adéquate des cafés et restaurants est mise en place. Aussi, les propriétaires des lieux doivent fournir des gels hydroalcooliques et des masques de protection pour les employés.

Dans la capitale économique du royaume, de nombreux rideaux sont encore baissés. Entre le boulevard Zerktouni et le boulevard la Gironde, une minorité de cafés sont ouverts. L’équipe d’Al Bayane est allée à la rencontre de gérants et employés de salon de thé. L’entrée, en temps normal grande ouverte, est  barricadée pour éviter toute intrusion dans l’enceinte du café. Sur le comptoir qui sert de barrage, un gel hydroalcoolique est mis à la disposition de la clientèle, pas si nombreuse.

La plupart des clients stationnent en deuxième position, récupèrent leur boisson chaude et rebroussent chemin. En réponse à une question sur les boissons disponibles à la vente, un gérant de salon de thé non loin de la Gironde  affirme que «nous servons que les boissons à base de café : café noir, café au lait. Durant cette période, les thés, les jus, les sodas ou encore les petits-déjeuners ne sont pas proposés à la vente».

«Il faudra attendre la fin du confinement obligatoire et la levée de l’état d’urgence sanitaire pour que nos clients puissent retrouver leurs habitudes d’antan» a-t-il souligné. Et d’ajouter « qu’à  l’heure qu’il est, nous sommes tous obligés de réduire le nombre d’employés présents afin de préserver leur santé et celle de nos clients».

Concernant la reprise totale de l’activité, ce même gérant certifie que «l’essentiel est de vaincre ce virus mortel». «L’activité finira bien par reprendre un jour», conclut-il l’air confiant.

Related posts

*

*

Top