Sahara marocain: Madrid réitère sa position «inchangée»

La MAE espagnole «personae non gratae» en Algérie ?

La visite de la ministre espagnole des Affaires étrangères à Alger a été reportée à une date ultérieure par les autorités algériennes.

Les relations entre l’Espagne et l’Algérie ne sont pas au beau fixe. Après la bavure du secrétaire d’Etat «Podemos», Nacho Alvarez, qui a reçu officiellement  une séparatiste prétendue «ministre», il a été rappelé à l’ordre par la cheffe de la diplomatie espagnol.

Cela n’a vraisemblablement pas été du goût d’Alger, qui a reporté sine die une visite officielle de la ministre des Affaires étrangères espagnole attendue dans la capitale algérienne ce mercredi 26 février 2020 pour discuter des frontières maritimes entre les deux pays.

D’après nos confrères espagnols, «El Confidential» «Alger suspend la rencontre avec Arancha Gonzalez Laya pour le soutien espagnol au Maroc dans l’affaire du Sahara».

Tout porte à croire que le régime vert-kaki n’a pas apprécié que son indéfectible soutien, de surcroit numéro 2 de «Podemos», Nacho Alvarez, soit remis à sa place par sa supérieure.

Karim Ben Amar

Related posts

*

*

Top