SNEP vise une part de marché de 80%

SNEP a organisé des journées «portes ouvertes» dans son usine à Mohammedia, pour présenter ses résultats, son programme d’investissement. A cette occasion, la société s’est montrée rassurante et confiante quant au développement de son activité en dehors des mesures antidumping.

D’ailleurs, concernant les mesures de sauvegarde, le top management de la SNEP a précisé que «la décision de reconduire ou pas ces mesures n’impacte  absolument pas »la mise en place du programme d’investissement ni l’activité en générale». Et d’ajouter : «la deuxième partie du programme d’investissement va être exécutée, nonobstant le résultat de la requête de la reconduction des mesures de sauvegarde».

Ainsi, la SNEP veut atteindre une capacité annuelle de production effective de 120.000 de PVC et de 115.000 tonnes de soude liquide en 2022.La société compte également s’ouvrir à l’international en exportant 15 à 20% de sa production de PVC et de soude en Europe méditerranéenne (Espagne, Portugal), en Turquie et aux pays de la CEDEAO.

En termes de prévisions de chiffres d’affaires, la société table sur des revenus de 1,25 milliard de DH en 2020, 1,69 milliard de DH en 2022 et 1,71 milliard de DH en 2024.

Pour les prévisions d’évolution des parts de marché PVC, la société dit  pouvoir atteindre 70% en 2020, 75% en 2022 et 80% 2024. Rappelons que la société couvre aujourd’hui 44% des besoins du marché national en PVC et 71% en soude. En 2024, la demande en PVC devrait croître au Maroc pour atteindre environ 140 000 tonnes.

Avec ce programme d’investissement, SNEP accompagne également sa modernisation. Pour se hisser au rang d’une industrie 4.0, la société prévoit d’intégrer le digital au sein de tous ses process de production. Son organisation sera ainsi transformée tant dans ses métiers que dans son offre de produits et services.

K.Khennach

Related posts

*

*

Top