Taounate: Benabdallah appelle une répartition spatiale équitable de la richesse

Suite à une décision du Bureau politique, la région de Ghafsai du Parti du progrès et du socialisme, le Secrétariat provincial du Parti et l’Association démocratique des élus progressistes (ADEP) ont organisé, samedi dernier, le «Forum de l’élu progressiste».

A cette occasion, le Secrétaire général du PPS, qui conduisait une forte délégation de la direction du Parti, a fait une importante déclaration dans laquelle il a insisté sur «les insuffisances que de nombreuses régions du pays connaissent, en matière de développement et de services, tout particulièrement dans les secteurs vitaux».

Mohamed Nabil Benabdallah a rappelé les divers discours royaux dans lesquels SM le Roi était précurseur pour mettre la main sur ces insuffisances, et parer par «un nouveau modèle de développement économique en mesure d’assurer une répartition du développement de manière équitable».

Il a affirmé que l’appel royal intervient en réponse «à ces insuffisances et au sentiment de privation palpable dans de nombreuses régions et de manque de répartition juste et équitable des richesses du pays dont les populations populaires, marginalisées et démunies, n’en profitent point».

Le SG du PPS a profité de l’occasion pour rappeler, également, les réalisations concrétisées durant ces 20 années de règne, dans de nombreux domaines et et secteurs, tant sur le plan politique, social ou encore au niveau des droits de l’homme ou des grands chantiers de l’infrastructure (aéroports, ports, équipements…). Et d’estimer que ces nets progrès constituent «un saut qualitatif pour le Maroc».

Le leader du PPS a aussi insisté sur la nécessité d’ouvrer  au développement de nombreuses régions, et réaliser le développement global devant englober les différentes catégories et classes sociales ainsi que l’ensemble des régions du pays.

Pour cette fin, il a appelé la population de Taounate à tirer les conclusions des expériences vécues et à «donner confiance à ceux qui la méritent», dans la lutte contre les dépravateurs, par une attitude citoyenne et par le vote démocratique qui exprime le verdict des urnes. Il a aussi rappelé, par cette occasion,  la responsabilité d’aucuns élus locaux, dont un certain nombre de personnes, encore aux postes de commande dans la région, qui ont contribué à la marginalisation de la province et se sont suffis à s’auto-développer, à se servir, à servir leurs familles et leurs intérêts propres. C’est ce qui a transformé Taounate en une ville «marginalisée et exclue» du développement.

Dans ce cadre, Nabil Benabdallah a incité les militantes et les militants du PPS, ainsi que l’ensemble de la population de Taounate, à faire face à ces responsables de tous les retards accumulés, afin de relever les defis de la démocratie et du développement global.

Il a aussi souligné que le PPS «est engagé, par ses militantes et militants», dans ce sens, partant de sa position et de ses objectifs qui, in fine, «oeuvrent pour la réalisation de la justice sociale et la répartition équitable de la richesse nationale, au niveau spatial».

A la suite de cette intervention plusieurs participants ont pris la parole pour décrire la situation de la région, analyser son économie et proposer des alternatives à l’état de délabrement d’une région qui aurait pu jouer un rôle important dans le développement global du pays.

Signalons, enfin, que ce forum s’est tenu en présence d’une délégation du Bureau politique du PPS, composée de Charafate Afailal, Karim Tej, Saïd Fakkak, Nadia Touhami, Idriss reddouani et Azzouz Sanhaji, à côté du député du Parti à la province de Taounate, Abdallah Bouzidi Idrissi, et de nombreux membres du Comité central du Parti et de l’ADEP.

Signalons également, que le camarade Achir Abdeslam a été élu, à cette occasion, coordinateur provincial de l’Association démocratique des élus progressistes.

Ce forum a été l’occasion pour de nombreuses militantes et militants du Parti pour interagir avec de nombreux citoyens et citoyennes de la région autour de questions récurrentes à la province de Taounate de manière générale et la région de Ghafsai tout particulièrement.

MTA

Le PPS s’enquiert de l’état de santé de Messaoudi El Ayachi

Nabil Benabdallah, Secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS)  accompagné d’une délégation du Parti, composée de Karim Tej, Président de l’Association démocratique des élus progressistes (ADEP) et plusieurs membres du Bureau politique, notamment Charafat Afailal, Nadia Touhami, Azouz Senhaji, Said Fekkak, Driss Redouani, et Abdeslam Boutaleb, Directeur général de l’ADEP ont rendu visite au camarade  Messaoudi El Ayachi pour s’enquérir de son état de santé et lui apporter un soutien moral et renouer le contact avec lui ainsi qu’avec les membres de sa famille.

Il est à souligner que le camarade Messaoudi El Ayachi fut le premier président communal  du PPS dans la Province de Taouanate.  Son mandat à la tête de la Commune de Ain Mediouna,  a été marqué par la mise en place de plusieurs réformes et projets structurants.

D’ailleurs, notre camarade a obtenu la confiance de la population locale lors des élections législatives. Il fut également président du groupe parlementaire du PPS au sein du Parlement.

Le militant du Parti a été, en outre, connu par ses hautes compétences en matière de l’action parlementaire et son dévouement et son engagement militant, reconnu par tout le monde.

Rappelons que Massoudi El Ayachi avait été victime d’un grave accident de la circulation entre Rabat et Taounate, alors qu’il accomplissait sa mission de député.

Notons que cette visite a eu lieu en marge du forum «L’élu progressiste», organisé par le Bureau national de l’ADEP à  Ghafsai  et ce en coordination avec la section locale du PPS à Taouante. Elle fut un véritable moment d’émotion et d’échange et de remémoration des expériences militantes.

Related posts

*

*

Top