Une dynamique au diapason des mutations!

A une cadence sûre et accélérée, le Centre  de la Région  d’Investissement Souss Massa (CRI) met les bouchées doubles, dans le sillage de l’élan salutaire que connaît actuellement la zone, parfaite synergie avec les différents partenaires.

Après la déclinaison régionale du plan de l’accélération industrielle lancée par le Souverain, il y a tout juste quelques temps, le CRI multiplie cet entrain d’envergure pour aligner la région dans la cour des grands du royaume. Progressivement, la capitale du sud en véritable locomotive satellite de progrès de haute gamme, est constamment soumise à des innovations de haute facture, en vue de relever son statut de pôle économique de premier rang. Sous la houlette du Wali de la région, on procèdera aujourd’hui, lundi dans l’imposant espace logistique de plate-formes dédiées à cette ébauche, au lancement de la commercialisation de la troisième tranche de l’Agropôle Souss Massa et à l’inauguration de  la nouvelle annexe du CRI au niveau du Parc Industriel Haliopolis.

Après l’implantation, en 2003 de sa première annexe à la province d’ Ouarzazate, puis à Taroudant et Tiznit en 2011, et dernièrement à Tata le 27 Avril 2017,  le Centre Régional d’Investissement de Souss Massa se lance, sans relâche, dans sa stratégie de proximité pour faire fonctionner sa nouvelle annexe au niveau du guichet unique instauré au Parc Haliopolis à Drarga. Dans un souci permanent de s’ériger en fidèle pourvoyeur de service en direction des opérateurs économiques, le CRI de Souss Massa ambitionne ainsi, à impulser davantage  ses atouts majeurs d’offres de nature à tenir compagnes aux investisseurs à la recherche de domiciliation idoine dans les zones d’industrie  dignement montées  à la commune rurale de Drarga, ainsi que la zone franche Souss Massa dont les travaux de la première tranche furent entamés.

En vue de mettre les services du CRI à portée de main, cette nouvelle annexe s’attèlera à accompagner étroitement les porteurs de projets industriels, en matière de l’accueil, du conseil, de l’orientation, du traitement des dossiers d’investissement pour l’octroi des autorisations nécessaires… il s’agira aussi de les mettre en rapport avec les organismes de financement dans le but de soutenir leur projet investissement et de côtoyer de visu et valoriser l’état  de progression et d’exécution des projets en construction. A ce propos, le CRI Souss Massa et la Société Haliopolis ont paraphé un accord selon lequel le centre se dote de locaux aménagés et équipés de moyens techniques, à même de faire valoir sa mission, à l’adresse des investisseurs et au potentiel du  plan d’accélération industrielle.

Dans la même optique, le cortège en visite du chantier amorce le coup d’envoi de la troisième tranche de l’Agropole Souss Massa, mis sur orbite à partir d’une superficie de près de 14 hectares. Il est donc question de la commercialisation de 51 lots à vocation industrielle, destinée à l’agroalimentaire. Il est à noter également que le Parc Haliopolis tend à vivifier la stratégie de développement de la Région du Souss-Massa, du fait qu’il s’insère dans le cadre de l’instauration de pôles de compétitivité spécialisés. Il offre un éventail  diversifié de services et s’étend sur une superficie totale de plus de 150 ha, avec un investissement global de 6,6 milliards dirhams, pouvant à terme, générer plus de 20.000 emplois. 75 Ha de cette superficie est dédiée aujourd’hui à l’Agropôle Souss Massa et complétera l’offre du Parc dans l’industrie agroalimentaire.

Enfin, la mise en valeur du Parc Industriel Haliopolis a été déjà mise à contribution, avec 7 acquéreurs qui ont achevés leurs chantiers et démarrent leurs activités, et 16 chantiers sont en cours dont 11 prévoient leurs ouverture au 2ème semestre de cette année. Pour ce qui est de l’Agropôle, notamment la première et deuxième tranche, 9 acquéreurs ont démarré leur chantiers dont 4 prévoient leur ouverture à la fin de l’année en cours. En parallèle, on lancera deux nouvelles unités qui démarreront leur activité au Parc Haliopolis, il s’agit de, en fait, de la société SUD FRACLIM, spécialisée dans le froid industriel et la climatisation centrale, pour un investissement de près de 15,4 MDH et 85 emplois et la société RICHBOND LOGISTICS, spécialisée dans la logistique, la location et la mise à disposition de locaux équipés. Cet investissement a coûté près de 46,7 MDH et programme d’employer  près de 30 emplois.

Saoudi El Amalki

Related posts

*

*

Top