Electroménager: l’année encore bonne malgré le déclin des téléviseurs

Le marché marocain de l’électroménager continue sur un trend haussier. Après une année 2018 réussie, avec un chiffre d’affaires qui a progressé de 4,8% à selon les chiffres du cabinet d’études de marché GfK, 2019 a été lancée sur de bonnes bases.

Pour le troisième trimestre, le marché affiche, toujours selon les chiffres de GfK, une croissance de 7,4% pour un chiffre d’affaires de 4,24 milliards de dirhams. Ce chiffre inclut 2 milliards de dirhams de chiffre d’affaires de la téléphonie mobile. Au premier trimestre déjà, le marché avait globalement affiché une croissance de 6,2% à 3,6 milliards de dirhams, malgré les fortunes diverses des différents segments. Puis le marché avait enregistré, au second trimestre, un chiffre d’affaires de 3,79 milliards de dirhams. Au total, sur les 3 premiers trimestres de l’année, le marché de l’électroménager affiche un chiffre d’affaires consolidé de 11,66 milliards de dirhams, en progression de 5% par rapport à la même période en 2018. Si l’année 2018 a été portée par les ventes de téléviseurs dues à la Coupe du monde de football et à la présence dans cette compétition de l’équipe nationale marocaine, 2019 n’a pas pu réellement capitaliser sur la Coupe d’Afrique des Nations pour rééditer l’exploit. Toutefois, l’année 2019 reste sur une bonne lancée, cornaquée par un marché du petit électroménager tonifié.

En effet, sur les neuf premiers mois de l’année, c’est le petit électroménager qui affiche la meilleure progression de tous les segments, avec une croissance de 13,4% pour un total chiffre d’affaires de 519 millions de dirhams. Il est suivi par le gros électroménager et les appareils de télécommunication qui affichent chacun une croissance de 9% à 3,29 milliards pour le gros électroménager et à 5,95 milliards de dirhams pour les appareils de télécommunication. L’électronique grand public est quant à lui en pleine contre-performance, avec une régression de son chiffre d’affaires de 12,6% à 1,88 milliards de dirhams.

Selon le cabinet GfK, le troisième trimestre, «malgré le déclin continu de la télévision, est principalement porté par les appareils électroménagers, avec un effet de l’Aid Al Adha sur le petit et grand électroménager, et le marché de la téléphonie».

Soumayya Douieb

Related posts

*

*

Top