Addoha: la famille Sefrioui renforce sa position dans le capital

Une nouvelle répartition pour le capital d’Addoha. C’est ce qui ressort de la dernière augmentation de capital du groupe immobilier par apport en numéraire et par compensation de créances liquides et exigibles.

En effet, le groupe Addoha a publié les résultats de son augmentation de capital qui porte sur près de 800 millions de DH. Ainsi, sur les 79,9 millions d’actions nouvelles, 75,56 millions ont été souscrites par la famille Sefrioui. De ce fait, la capital du groupe immobilier est désormais détenu à hauteur de 64,1% par la famille Sefrioui contre 56,6% avant l’opération. Le flottant en Bourse est lui passé de 42,6% avant l’opération à 35,2% après cette dernière. Au passage, Addoha détient un auto-contrôle qui atteint 0,7% du capital.

Pour rappel, cette augmentation de capital a pour objectifs d’ injecter de la liquidité immédiate, renforcer la structure des fonds propres et investir dans les relais de croissance et notamment en Afrique de l’Ouest. Par ailleurs, les fonds levés au cours de la présente augmentation de capital à travers les souscriptions en numéraires permettront de financer le développement des relais de croissance de la société en Afrique et accélérer le rythme de production en Côte d’Ivoire où la demande et la dynamique du secteur immobilier sont intéressantes.

Sur le troisième trimestre de l’année 2019, Addoha a annoncé un chiffre d’affaires de 486 millions de DH en forte hausse de 68%. Ainsi, le recul des revenus sur les 9 premiers mois, a été ramené à -12% pour un chiffre d’affaires de 2,5 milliards de DH. Par ailleurs, ce troisième trimestre a été marqué par le lancement d’un nouveau projet de 7.000 logements économiques à Abidjan, portant le total à 22.500 unités dans la capitale ivoirienne. Enfin, la dette nette à fin septembre, s’est établie à 5,2 milliards de DH, en baisse de -8,9% sur la même période de référence.

Enfin, l’endettement net au premier semestre 2019 s’élève à près de 5,5 milliards de DH. De même, le groupe a indiqué qu’il poursuivra sa politique de désendettement et cible un endettement net estimé de 5,1 milliards de DH à fin 2019. De plus, Addoha a annoncé que compte tenu du planning de production annuel, le chiffre d’affaires 2019 devrait atteindre un niveau proche de celui de 2018, dans une fourchette comprise entre 3,7 milliards de DH et 4 milliards de DH, soit une variation comprise entre -8,9% et -1,5% contre -12,3% à fin septembre 2019.

Kaoutar Khennach

Related posts

*

*

Top