Communiqué du Bureau Politique du PPS

Immigration illégale: Le PPS exprime son inquiétude face au drame des mineurs dans certaines villes côtières

*… exprime sa fierté de l’unité du parti, la clarté de sa ligne politique et l’attachement des militantes et militants à ses valeurs et principes fondateurs.

*… a passé en revue l’avancement des préparatifs pour l’organisation du deuxième congrès national du Forum Parité-Egalité

*… a procédé à la finalisation du programme des congrès des sections régionales

Le Bureau politique du Parti du progrès et du socialisme a examiné au cours de sa réunion ordinaire, tenue mardi 17 septembre 2019, plusieurs questions en rapport avec l’actualité nationale et la vie interne du parti.

 Ainsi, le Bureau politique a réaffirmé son approche de la conjoncture politique, principalement fondé sur la nécessité d’insuffler un souffle démocratique nouveau dans la vie politique nationale, basée sur la réhabilitation de l’acte politique et la création des conditions requises pour un nouveau départ en matière de développement et de démocratie à même de dépasser les aspects d’insuffisance actuelle. Un nouveau départ capable d’aider à relever les défis de l’étape et à entamer une nouvelle génération de projets de réformes dans tous les domaines, à interagir de manière créative avec les revendications et les attentes sociales légitimes, à travers surtout l’édification d’une économie forte et transparente et la mise en œuvre d’une justice sociale et spatiale garante de la dignité à l’ensemble des citoyennes et citoyens, aux classes et aux espaces déshérités en particulier.

 Par ailleurs, le Bureau politique a abordé le drame que vivent de nombreux enfants et mineurs dans certaines villes côtières, connues pour être une porte de l’immigration illégale dans le nord de notre pays. Il s’est arrêté sur des témoignages qui indiquent que ces citoyens font l’objet de campagnes de transfert dans des conditions déplorables vers d’autres villes qui ne sont pas dans certains cas les villes de leur résidence d’origine.

Tout en attirant l’attention sur le sujet, et en faisant état de son inquiétude du fait de l’adoption d’une telle approche dans la lutte de l’émigration illégale en particulier dans les rangs des mineurs, le Bureau politique estime qu’un tel traitement, de surcroit contraire aux principes et conditions de la dignité et des droits reconnus aux niveau national et international, ne peut qu’approfondir les phénomènes du vagabondage, de la mendicité, de l’exploitation et de la criminalité. C’est pourquoi, le parti appelle à un changement immédiat de cette approche pour la remplacer par une autre alternative, qui se fonde sur les critères humanitaires, sociaux, éducatifs, psychologiques et de droits,  pour permettre à ces jeunes adolescents une intégration positive dans la société.

Au niveau de la vie interne du parti, le Bureau politique a exprimé sa fierté de l’unité des rangs soudés du parti, de la clarté de sa ligne politique et de l’attachement des militantes et militants aux valeurs et principes fondateurs. Il s’est ensuite penché sur la finalisation du programme d’action pour la période à venir avant d’appeler l’ensemble des structures du parti, ses organisations et ses secteurs à rehausser le débit de mobilisation et de poursuite de la réalisation des tâches politiques et organisations actuelles avec courage, enthousiasme et haut degré de militantisme.

C’est ainsi que le Bureau politique a passé en revue les préparatifs en cours de la part du Forum Parité-Egalité pour l’organisation de son deuxième congrès national. Il s’est enquis dans ce cadre du degré d’avancement des chantiers préparatoires en cours, tout en insistant sur l’objectif principal de ce rendez-vous attendu qu’est la consécration de la réalité et de l’image de notre parti comme porte drapeau de la défense inlassable et inébranlable et par principe des causes de la femme marocaine et du renforcement de sa présence sur la scène de lutte pour l’égalité.

Le Bureau politique a d’autre part procédé à la finalisation du programme des congrès des sections régionales du parti, prévus au cours du mois d’octobre prochain et ce conformément à la procédure organisationnelle, envoyée dans un temps précédent à toutes les sections provinciales et locales et aux membres du Comité central.

Dans ce cadre, le Bureau politique a souligné la nécessité d’intensifier les efforts militants pour la création des conditions propices à l’organisation de congrès régionaux rayonnants et qui permettent en même temps à notre parti de disposer d’organisations régionales performantes et qualifiées pour accomplir les différentes tâches et responsabilités qui cadrent avec la marche de notre pays vers la régionalisation avancée.

Le Bureau politique a ensuite pris connaissance d’un rapport du camarade secrétaire général du parti au sujet de l’avancement des travaux de la commission préparatoire de l’université annuelle du parti et qui sera organisée au siège national du parti dans le ville de Rabat samedi 5 octobre autour de «la dimension écologique dans le projet démocratique progressiste», avec la participation d’une pléiade de personnalités, de chercheurs et d’acteurs dans les domaines de l’environnement, de la croissance et de l’économie, de l’intérieur du pays et de l’étranger.

A la fin de sa réunion, le Bureau politique a examiné plusieurs autres points comme il a été informé de nombreux messages en provenance de partis communistes, qui soutiennent l’adhésion du Parti du progrès et du socialisme au forum international des partis communistes et ouvriers et en particulier les messages de soutien émanant des partis du forum de la gauche arabe, dont la prochaine réunion sera accueillie par notre parti.

(B.P. du PPS)

Related posts

*

*

Top