Communiqué du Bureau politique du PPS

Le PPS insiste sur le besoin crucial de restaurer la crédibilité et la confiance en l’action politique

Le Bureau politique du Parti du Progrès et du socialisme a tenu, mardi 3 mars 2020, sa réunion périodique. Outre les données politiques exposées par le camarade Secrétaire général, son ordre du jour a porté sur un débat thématique au sujet du processus politique dans notre pays ainsi que sur les questions liées à la vie partisane et au programme d’action pour la période à venir.

Dans le cadre de la série de thèmes que le Bureau politique a décidé d’en approfondir l’étude et la discussion, il a procédé à l’analyse et à l’évaluation, à la lumière de la réflexion présentée par le camarade Abdelouahed Souhail, de l’ensemble des traits de la situation nationale et de son évolution, avec ses acquis, ses échecs et ses exigences. A cette occasion, il s’est s’arrêté sur les facteurs historiques profonds d’ordre sociétal, culturel, politique, institutionnel, social et politique qui sous-tendent une telle situation.

Poursuivre le combat pour le changement sur tous les fronts

Dans cet ordre d’idées, le Bureau politique a souligné que les tâches des forces nationales démocratiques eu égard à l’étape historique actuelle, marquée par de profonds et intenses changements ininterrompus, requièrent la poursuite de la bataille de lutte sur les fronts intellectuel, institutionnel et des masses pour la démocratie et l’Etat de Droit ainsi que pour la dignité de l’être humain, la justice sociale et spatiale et l’égalité. Ce qui requiert la nécessité d’insister sur le besoin de restaurer la crédibilité et la confiance en l’action politique, de promouvoir l’équilibre et la performance nécessaires du champ institutionnel, de mettre en œuvre de manière saine la Constitution sans oublier le rôle des intellectuels qui doit gagner en efficacité. Et ce dans la perspective de construire un modèle étatique de gestion et de gouvernance capable de garantir un climat pour une pratique politique saine qui renforce les institutions et assure l’élargissement de l’espace des libertés individuelles et collectives.

Une telle action s’inscrit dans le cadre d’un modèle de développement capable de résoudre les problématiques du développement pour répondre aux attentes grandissantes de l’ensemble des citoyennes et citoyens relatives aux modes d’une vie digne et à l’égalité des chances.

Pour y parvenir, le Parti du progrès et du socialisme poursuivra ses efforts dans le but de renforcer le rang national démocratique et de mettre en œuvre un mouvement social citoyen agissant.

Faire face à une éventuelle période de sécheresse

Par ailleurs, le Bureau politique a évoqué le déficit pluviométrique que notre pays connait jusqu’à présent. Ce qui augure d’une campagne agricole difficile et d’une période de sécheresse, qui aura des effets négatifs sur l’économie nationale en général et les petits agriculteurs en particulier. Ce qui requiert du gouvernement de prendre les mesures et les dispositions nécessaires pour garantir les aliments de bétail dans des conditions de transparence et d’équité et de combattre toutes les formes de spéculation et de monopolisation.

Le Bureau politique demande aussi au gouvernement de prendre les mesures requises pour soutenir les citoyennes et citoyens lésés ou qui le seront de la période de sécheresse potentielle.

Dans le même temps et compte tenu de la baisse du débit de remplissage de la plus grande partie des barrages et du débit des eaux souterraines, le Bureau politique appelle à prendre toutes les mesures et dispositions préventives nécessaires, urgentes et proactives pour assurer la permanence et la régularité d’approvisionnement en eau potable de toutes les régions du pays et en particulier des régions  plus menacées que les autres par la rareté des eaux.

Coordination avec le Parti de l’Istiqlal et rencontre avec le front d’action politique amazigh

Sur un autre plan, le Bureau politique a adopté l’outil nécessaire à l’implémentation et à la mise en œuvre de l’initiative de coordination avec le Parti de l’Istiqlal. Il a également apprécié hautement les conclusions et les résultats prometteurs de la rencontre de la direction du parti, lundi, avec la commission qui supervise le front d’action amazigh, saluant les efforts du mouvement associatif amazigh pour s’impliquer dans l’action politique et lui souhaitant plein succès dans cette noble mission et son initiative sérieuse.

Dans cet ordre d’idées, et tout en s’arrêtant sur les positions historiques et de principe du Parti du progrès et du socialisme et son inlassable défense de la composante civilisationnelle amazighe de notre pays, le Bureau politique souligne que la lutte pour la promotion de la question amazighe s’inscrit dans le cadre de la bataille pour la démocratie, la justice sociale et spatiale et les efforts pour la mise en oeuvre saine de la Constitution.

Salue la Fondation Ali Yata

Au niveau de la vie interne du parti, le Bureau politique a pris un certain nombre de mesures ayant trait surtout à l’adoption de l’amendement de la liste des tâches de ses membres chargés du suivi d’un certain nombre de régions.

S’agissant du programme d’action du parti, le Bureau politique adresse ses hautes salutations au Forum Parité-Egalité, qui connait une dynamique sans précédent dans le cadre des préparatifs de son prochain congrès national. Il félicite les militantes et militants pour les efforts déployés à ce niveau et qui se sont traduits notamment par l’organisation réussie d’une série de congrès des Coordinations provinciales. Il en appelle à cette occasion à davantage d’implication des composantes du parti dans ce chantier interne, eu égard à l’importance extrême de la question de l’égalité dans l’identité du parti, ses programmes et ses luttes.

Dans le même sillage, et tout en félicitant l’ensemble des sections provinciales qui ont organisé avec succès la session d’automne de leurs conseils provinciaux, le Bureau politique appelle l’ensemble des sections locales et provinciales à la mobilisation pour la réussite du programme de restructuration organisationnelle durant le mois en cours et pour en faire l’occasion pour le lancement des préparatifs des prochaines échéances, les accompagner par des activités de rayonnement tout en poursuivant le combat de proximité des citoyennes et citoyens, en application du plan d’enracinement et de fusion.

Le Bureau politique appelle aussi l’ensemble des organisations du parti, ses secteurs et ses organisations à célébrer le 45ème anniversaire de l’organisation du premier congrès national du PPS, compte tenu de sa profonde signification riche en notions de luttes, de combats, de résistances et de sacrifices.

A la fin de ses travaux, le Bureau politique a adressé une haute salutation à la fondation Ali Yata pour avoir tenu récemment son assemblée générale et renouvelé ses structures, exprimant ses sincères félicitations au camarade Abdelouahed Souhail pour son élection président en remplacement du camarade Ismail Alaoui, le président fondateur qui la présidait depuis sa création.

(B.P du PPS)

Related posts

*

*

Top