Communiqué du Bureau Politique du PPS


Le PPS appelle à décréter Yennayer fête nationale

A l’ouverture de sa réunion périodique, tenue Mardi 12 janvier 2021, le bureau politique a présenté ses félicitations à Sa Majesté le Roi et à l’ensemble du peuple marocain, à l’occasion de l’avènement de la nouvelle année amazighe. A ce propos, le Parti du Progrès et du Socialisme réitère sa demande au gouvernement pour interagir positivement avec la revendication de décréter le Nouvel An Amazigh fête nationale, étant donné la symbolique que ceci revêt. Quant à la promotion de la question amazighe, elle requiert du gouvernement de mettre en œuvre des mesures véritables, conformément aux dispositions de la Constitution et en harmonie avec la réalité de la diversité des composantes et des affluents de la riche identité marocaine dans le cadre de l’unité nationale.

La situation sanitaire : manque de communication du gouvernement avec l’opinion publique nationale

Par ailleurs, le bureau politique a passé en revue l’évolution de la situation sanitaire dans notre pays, tout en s’interrogeant sur la fiabilité des indicateurs actuels au sujet aussi bien en ce qui concerne les tests de dépistage et leur cadence qu’en ce qui concerne les nouveautés et la nature du vaccin ou des vaccins qui doivent être approuvés. Il s’interroge, en particulier, sur les causes du retard flagrant qu’accuse le lancement de l’opération de vaccination, compte tenu des délais annoncés précédemment. De ce fait, il demande au gouvernement d’assumer pleinement sa responsabilité dans la communication transparente avec l’opinion publique nationale pour lui donner une image claire à propos de ce retard et fournir les réponses requises aux interrogations croissantes des citoyennes et citoyens et ce, dans le but de mettre fin à la propagation des doutes, des interprétations et des rumeurs à ce sujet.

Situation économique : absence d’une vision claire du gouvernement

Le bureau politique s’est également arrêté sur les différents aspects de la situation économique et sociale difficile et plus particulièrement sur les problèmes grandissants que vivent de nombreux secteurs, métiers et catégories.

Tout en prenant note des actions que le comité de veille économique (CVE) compte entreprendre, il demande au gouvernement, à l’ensemble de ses composantes et, en particulier, à son chef d’annoncer une vision détaillée à propos de la mise en œuvre du plan de relance économique, qui doit être présenté de manière globale, complète et précise, concernant les moyens, les priorités et les critères de soutien et de ciblage et ce, parallèlement à la prise de mesures sociales immédiates pour atténuer la détérioration du pouvoir d’achat, et lancer le chantier de la généralisation de la protection sociale, en clarifiant les moyens de leur mise en œuvre.

Infrastructure à Casablanca : nécessité de mener les enquêtes requises et  d’auditer la réalisation des travaux

Le bureau politique a également abordé la situation qui a prévalu, ces derniers jours, dans la ville de Casablanca et sa périphérie du fait de l’incapacité flagrante de ses infrastructures de contenir et d’évacuer les eaux pluviales. Ce qui a entraîné des dommages au niveau des biens publics et privés et mis à nu la réalité des infrastructures de la capitale économique de notre pays. A ce propos, le Parti du Progrès et du Socialisme demande d’entreprendre les enquêtes institutionnelles requises et de procéder à l’audit nécessaire de l’ensemble des travaux relatifs à l’évacuation des eaux et à l’assainissement liquide à Casablanca tant en ce qui concerne leur qualité, leur conformité et leur entretien qu’en ce qui concerne la gouvernance de leur gestion et de leur financement, et ce dans le but de déterminer les responsabilités des différentes parties concernées, de définir les sanctions et de dédommager les victimes.

Dans ce cadre, le bureau politique souligne la nécessité pour tous les services de l’Etat, administratifs et élus, d’assumer leurs responsabilités pour garantir le droit des citoyennes et citoyens à un service public de qualité accessible à tous, en particulier dans les secteurs fondamentaux comme l’enseignement, la santé, le transport, l’eau, l’électricité et l’assainissement.

La vie interne du parti : succès de la réunion la commission nationale de l’organisation et des élections

Au niveau de la vie interne du parti, le bureau politique a enregistré positivement le succès de la réunion la commission nationale de l’organisation et des élections avec la participation des secrétaires des sections régionales et sous la présidence du Secrétaire Général. Il exprime sa satisfaction de la dynamique ascendante que connaissent les préparatifs du parti en prévision des prochaines échéances.

Il a également approuvé un plan d’action détaillé pour la période à venir sur les plans politique, communicationnel et électoral et convenu d’organiser la sixième session ordinaire du comité central le 6 février prochain. Il a également entériné de nombreuses autres mesures et initiatives visant à renforcer davantage l’appareil du Parti, au niveau organisationnel et en matière d’action, pour relever le défi de toutes les échéances à venir.

(B.P du PPS)

Étiquettes , ,

Related posts

*

*

Top