Coupes d’Afrique et arabe: Le Maroc représenté par 6 clubs

Le football national continue d’être fortement représenté en Coupes d’Afrique et arabe. Six clubs vont représenter le Maroc, la saison prochaine, dans les différentes compétitions africaines, Ligue des champions et Coupe de la CAF, ainsi que la Coupe arabe qui sera organisée cette année sous le nom de SM Mohammed VI.

Les six clubs engagés sont le Wydad et le Raja de Casablanca, le Hassania d’Agadir, la Renaissance de Berkane, l’Olympic de Safi et l’Ittihad de Tanger a annoncé la FRMF.

 Pour les compétitions africaines, le Wydad, champion du Maroc, et le Raja, vice-champion, sont engagés en Ligue des champions, alors que le HUSA, classé 3è, et la RSB, vainqueur de la Coupe du Trône, participent à la Coupe de la CAF. Concernant les compétitions arabes, quatre clubs disputeront la Coupe Mohammed VI des clubs champions, à savoir le WAC et le RCA, en plus de l’OCS et l’IRT qui ont terminé respectivement en 4è et 5è places e la Botola, selon la même source.

C’est ainsi que le Maroc a gardé le même nombre de clubs avec lesquels il était représenté la saison écoulée. En Ligue des Champions, le WAC reste pour le moment finaliste contre l’Espérance Tunis dans une compétition qui n’a pas encore connu sa fin pour cause de l’arbitrage vivement contesté. Car après le match nul (1-1) en aller à Rabat, le match « retour » à Tunis s’est arrêté au bout d’une heure de jeu pour cause du mauvais arbitrage et de la VAR non utilisée afin de s’assurer du but de l’égalisation du WAC qui était mené au score (1-0).

Le litige est toujours de mise, rappelle-ton, après que la  CAF ait décidé de faire rejouer cette finale «retour» alors que les deux équipes ont préféré saisir le TAS. Les deux équipes ont chacune leurs arguments et le verdi du TAS serait donné prochainement, probablement pour confirmer la décision de la CAF de faire rejouer cette finale «retour» dans un terrain neutre tout en maintenant le résultat du match «aller».

En Coupe de la CAF, la RSB a atteint la finale remportée par le Zamalek suite aux tirs au but après que les deux équipes aient réalisé chacune une victoire dans son fief sur le même score de (1-0).

Les deux autres clubs marocains engagés, le HUSA a été éliminé également par le club zamalkaoui en demi-finale et le Raja, tenant du titre, a été obligé de rendre le tablier dans la phase de poules à cause également d’un arbitrage scandaleux ayant faussé le match des Verts devant l’équipe de Berkane. Ce qui a coûté une suspension d’un an par la CAF contre l’arbitre camerounais de la rencontre.

L’autre club engagé, l’IRT, a été doublement éliminé en Coupe de la CAF puis en Ligue des Champions où il a été repêché.

En Coupe arabe, Wydad et Raja, ont été éliminés le premier en 8es de finale et le second au Cap des quarts.

Voilà un bref aperçu sur la participation des clubs marocains en compétitions arabo-africaines de la saison écoulée et qui sont toujours là avec un nombre encore élevé. Ce qui pourrait donner plus de chance à une consécration marocaine des clubs en l’absence de l’équipe nationale récemment éliminée au 2e tour de la CAN 2019 et qui n’arrive toujours pas à honorer sa mission depuis le 1er et seul sacre remontant à plus  4 décennies…

Rochdi Ben Mhammed

Related posts

*

*

Top