Large éventail d’interprètes au Casa Festival

Le Festival International de Casablanca, qui accueille cette année une brochette de grands artistes venus des quatre coins du monde, s’est ouvert jeudi soir pour s’étaler jusqu’au 15 juillet courant. Durant 10 jours, plusieurs artistes nationaux et internationaux se produiront dans le cadre de ce festival – gratuit pour les mélomanes casablancais -qui fait son grand comeback après trois ans d’absence sous un nouveau nom : «Casa Festival». Le festival propose une vingtaine de concerts d’une grande diversité sur 3 scènes principales de Casablanca : l’espace Toro, Aïn Sbaa et la place des Nations Unies.

En effet, jeudi dernier le public casablancais a pu apprécier durant la première journée du «Casa Festiva», le concert de l’artiste marocain Said Mouskir qui a exploré tous les styles musicaux marocains et gagne ainsi ses lettres de noblesse en séduisant son public, relativement jeune, grâce à des mots d’une rare simplicité. Ensuite le public avait rendez-vous avec le chanteur, auteur et compositeur Suédois d’origine Libanaise, Maher Zain, qui a gratifié le public présent par ses meilleurs tubes engagés, et à influence musulmane.Dans un point presse précédant le concert, l’artiste nous a souligné que l’un de ses rêves ultimes est de bien pouvoir psalmodier le Coran un jour.

Le vendredi, c’était au tour de l’interprète américaine mythique Gloria Gaynor, connue pour ses titres disco dont le célèbre «I Will Survive», précédé par la talentueuse et l’ambassadrice de la culture marocaine Oum, qui a enchanté le public avec ses chansons à diverses influences, oscillant entre Hassani, Jazz, Soul, Afrobeat et musique soufie.

Parallèlement, les Five stars, notamment Daoudi, ont ravi les amateurs de la musique Chaâbi. Le Casa Festival fait la part belle à la musique marocaine, et c’est l’incontournable scène d’Ain Sebaa qui a hébergé ce panel de musiciens.

Le samedi à l’espace Toro, le Festival a enchainé avec le concert exceptionnel du rappeur Dizzy Dross, qui a su enflammé le public avec son brillant talent et sa spontanéité ; ensuite c’était au tour de French Montana dont le concert n’était pas aussi grandiose que son budget de 500.000 DH.

Dans la même soirée, la scène Ain Sebaa a accueilli la chanteuse très populaire Zina Daoudia qui a enchanté le public avec son répertoire Chaâbi, avec en plus, quelques interprétations Rai.

Cette édition du «Casa Festival» continue de tenir ses promesses avec une très riche quatrième soirée de dimanche, au cours de laquelle les Casablancais ont pu vibrer aux rythmes d’une programmation musicale de très grande qualité, au carrefour très diversifié avec Fnaïre et Dj Namaan à l’espace Toro ; Fatima Zahra Laaroussi et Mourad Bouriki à l’espace Ain Sebaa, et Botbool à la Place des Nations unies.

D’autres artistes et groupes nationaux et internationaux prendront part à cet événement tels que Aziz sahmaoui, HobaHoba Spirit, Mister You, Kids united, Jil jilala, Nass el ghiwane, Dj Van, Hatimidar, abdelaziz Stati, Betweenatna, Tiken Jah Fakoly, Wachm’n hit, Acid Arab, Daox, Polyswitch et Don Bigg. Que la fête…continue !

Omayma Khtib

Related posts

*

*

Top