Le SMPAD se penche sur la protection sociale

Le Syndicat Marocain des Professionnels des Arts Dramatiques (SMPAD) se penche sur la protection sociale des professionnels des arts.

Pour ce faire, un grand atelier international organisé par le SMPAD, en partenariat avec le Ministère de la culture et de la communication et la Fédération internationale des acteurs (FIA) aura lieu les 24, 25 et 26 avril courant à Rabat. Une première en la matière.

Lors de cet atelier, plusieurs axes seront abordés, entre autres la protection sociale au Maroc des professionnels indépendants et salariés inter-mutants en général et les professionnels des métiers artistiques en particulier, les expériences en matière de protection sociale pour les professionnels des arts, de la culture et de la communication ainsi que la protection sociale des artistes au Maroc.

C’est dans le cadre du partenariat entre le ministère de la Culture et de la Communication, ainsi que le projet de jumelage du SMPAD avec le Syndicat français des artistes interprètes sous le patronage de la Fédération Internationale des Acteurs et dans le cadre du programme du renforcement des capacités syndicales que cet événement se tiendra du 24 au 26 avril à Rabat, nous explique le président du  SMPAD, Messaoud Bouhcine.

Selon lui, cet atelier a pour but d’atteindre deux objectifs fondamentaux dont le premier concerne l’échange d’informations entre les différents experts marocains et étrangers ainsi que les représentants des organisations professionnelles. Le deuxième objectif, a-t-il ajouté,  est de trouver des scénarii pour la mise en œuvre de l’article 20 de la loi  relative à l’artiste et les métiers artistiques, notamment celui qui concerne la protection sociale des professionnels des arts.

Il s’agira alors d’un atelier technique et de réflexion.  «Cet atelier est une contribution de la part du Syndicat  afin d’approfondir le débat sur la généralisation de la protection sociale des professionnels des arts.

M.N.Y

Related posts

*

*

Top