Les Lions face à l’Ouzbékistan pour confirmer la victoire devant la Serbie

Après la victoire face à la Serbie (2-1), vendredi dernier à Turin, l’équipe nationale du Maroc rencontre ce mardi son homologue de l’Ouzbékistan pour le compte de son test amical en prévision du Mondial 2018 prévu l’été prochain en Russie.

Ce second match amical aura lieu au Complexe sportif Mohammed V en nocturne face à une sélection d’Ouzbékistan qui a déjà foulé le gazon du même stade de Casablanca en faisant match nul face au Sénégal, vendredi dernier. C’était un véritable test pour le Sénégal qualifié pour le Mondial russe. Le Maroc veut également en profiter pour confirmer la victoire réalisée vendredi dernier face à la Serbie en Italie. On a vu du bon, mais aussi du moins bon au terme de cette victoire arrachée au détriment d’une formation serbe, également qualifiée pour le prochain mondial.

Si ce match face à la Serbie a été l’occasion pour le sélectionneur national, Hervé Renard, d’effectuer quelques réglages tactiques en défense et en milieu, mais aussi d’essayer des dispositifs en attaque même s’il  a préféré garder la majorité des joueurs remplaçants sur le banc de touche, le second test face à l’Ouzbékistan devra refléter l’image réelle de l’effectif des Lions et leur capacité à relever le défi lors du Mondial.

Comme à son habitude, Renard a titularisé une formation composée de professionnels d’Europe et d’aucun joueur de la Botola, à l’exception d’Ayoub El Kaabi, de la RS Berkane, qui a fait sa première apparition dans l’équipe A des Lions après avoir brillé avec celle des joueurs locaux, qui a remporté le CHAN 2018 (victoire finale face au Nigeria 4-0). Pourtant, Renard a jugé utile d’aligner El Kaabi (buteur du CHAN avec un record historique de 9 buts) dans le temps mort de la rencontre où il n’a pas pu toucher la balle.

Espérons que face à l’Ouzbékistan, Renard rebondira et donnera plus d’avantage aux joueurs locaux de la Botola, sachant qu’ils sont majoritaires par rapport à leurs heureux homologues venant d’Europe et dont certains n’ont pas le calibre de football international sensé leur permettre de participer à la Coupe du Monde.

Espérons que Renard tiendra ses promesses, notamment celle de procéder aux renouvellements escomptés  dans son effectif comme il l’avait mentionné lors de sa sortie médiatique après le match réussi face à la Serbie.

Renard, qui a déclaré que les joueurs choisis pour la rencontre contre l’Ouzbékistan devront saisir les leurs chances et accroitre la possibilité de figurer dans la liste des 23 qui ont le mérite d’aller au Mondial de Russie. Les places sont très chères pour nos joueurs de la Botola mais aussi pour ceux venant d’Europe et qui sont appelés à justifier leur aptitude à porter le maillot de l’équipe nationale…

Rachid Lebchir

Related posts

*

*

Top