L’ITB de Berlin défraie la chronique!

Comme attendu, le Salon international du tourisme de Berlin a fait le plein. La plate-forme universelle de l’industrie touristique témoigne de sa puissance. Tous les concurrents du marché se rencontrent dans les 26 halls implantés au pied de la tour de la radio de Berlin RBB.

La 53ème édition de l’ITB Berlin qui vient de clore ses portes a donc affiché  complet et tenu toutes ses promesses. Ce fut une occasion également de débattre des stratégies à adopter dans ces conjonctures difficiles. La diversité internationale des exposants représente toute une chaîne de valeur de l’industrie des voyages, à une phase ou les budgets sont étriqués. La présence notoire des institutionnels, en compagnie étroite des professionnels permet, en fait, de discuter de la situation économique actuelle. Outre le large éventail de l’offre, l’ITB Berlin est pareillement leader en tant que fournisseur de connaissances et de savoir.

Il organise, à cet effet, le plus important rassemblement du monde qui accueille plus de 10.000 congressistes en provenance de tous les continents. Le congrès ITB donne actuellement la réponse aux questions les plus urgentes du secteur touristique. Dans ces rouages diaboliques, le pavillon Maroc s’est mû avec beaucoup d’activisme au centre d’une émulation féroce. Tous les ingrédients typiques furent là pour séduire les marché en lice, particulièrement celui du pays hôte qui s’avère porteur : conception visuelle, artisanat, musique aux sons mythiques, effet vestimentaire attractif, dégustation exquise ou trône le thé à la menthe… sont autant de références saisissantes. Le Salon international du tourisme de Berlin (ITB) continue a faite le plein dans les 26 halls étalés sur les multiples pavillons de l’immense superficie, facilement joignable à l’aide d’une noria de bus mis en permanence au service des visiteurs.

Chaque rayon est consacré à un continent, mais des destinations comme l’Espagne, à titre d’exemple, avec ses différentes régions : l’Andalousie, les Baléares, la Catalogne, les Canaries… forment, à elles seules, de vraies zones continentales. La délégation marocaine est fortement étoffée par la présence des membres du Conseil régional du tourisme d’Agadir Souss Massa (CRT), avec plus des trois quarts des professionnels, aux côtés des CRT d’autres région, en  plus du stand Royal Air Maroc. Le stand marocain, avec ses diversités et ses richesses en termes de sites naturels, d’atypiques culturels, de prouesses novatrices… draine des flux des plus remarquables. Tels des ruchers d’abeilles, les opérateurs marocains s’affairent à longueur de journée en vue de nouvelles conquêtes sur les marchés mondiaux.

Forts de leur longue expérience, les professionnels d’Agadir s’activent, comme à l’accoutumée, afin de reconquérir le marché allemand qui s’avère abordable, en dépit de la situation économique actuelle peu encourageante. Ils ne cessent de faire preuve de beaucoup de constance, de persévérance et surtout d’attachement à la destination pour laquelle ils usent de tout leur savoir faire et leur vivacité.Car, en fin de compte, ce sont bien ces professionnels de longue date qui font aboutir les grands événements de ce calibre mondial. On ne peut donc que tirer chapeau à ces professionnels qui mènent un combat inlassable pour l’image de marque du produit Agadir et, partant, pour toute la nation au service d’un Maroc engagé sur la voie du développement pluriel et pérenne dont le tourisme constitue l’une des plaques tournantes.

Related posts

*

*

Top