CAN 2019 (U23): Le Maroc logique éliminé par le Mali

Comme attendu, l’équipe nationale marocaine de football des moins de 23 ans (U23) n’a pas réussi à valider son billet pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2019), après sa défaite en match «retour» du 3è et dernier tour des éliminatoires (1-0) face au Mali, mardi au stade Modibo-Keïta à Bamako.

 L’unique réalisation des Maliens a été inscrite par Aly Malle (penalty à la 56è minute).

 Le Mali doit sa qualification à son nul (1-1) réalisé lors du match « aller » disputé, samedi dernier à Marrakech. La sélection malienne a été, rappelle-t-on, la première à ouvrir le score par l’intermédiaire du joueur Ibrahima Kone en première mi-temps à la suite d’une contre-attaque rapide avant que la sélection marocaine n’égalise en deuxième mi-temps par le biais de Youssef En-Nseyri.

Dans cette première manche, l’équipe du Mali plus forte et plus organisée sur terrain aurait réalisé déjà la victoire sans Dame Chance qui a jugé autrement. Cela, tout le monde l’a constaté avec une équipe olympique incapable de faire le jeu escompté et d’éloigner le danger des Maliens qui restent parmi les meilleurs d’Afrique. Les Maliens qui jouent ensemble depuis plus de 5 ans ont non seulement les moyens de réussir la phase finale de la CAN 2019 (U23) qui se tiendra en novembre prochain en Égypte mais certainement de prendre une place sur le podium menant vers les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

C’est une élimination donc logique de nos Olympiens qui n’ont rien pu faire bien qu’ils sont renforcés par pas moins de 4 joueurs de l’équipe nationale A, Youssef En-Seyri, Hamza Mendyl, Achraf Hakimi et Noussair Mezraoui.

Dommage donc pour ces 4 éléments et l’ensemble de notre équipe qui n’auront plus l’âge olympique et qui vont ainsi  chômer  en compagnie de leur coach, Patrice Baumelle, qui n’aura plus rien à faire chez nous. A moins que les décideurs du football national ne comptent le rescaper en lui trouvant encore du boulot au sein de certaines de nos équipes nationales des jeunes après avoir échoué en compagnie d’Hervé Renard chez les Lions de l’Atlas…

De toutes les façons, et comme on s’est habitué à le vivre, nos équipes nationales des jeunes (U19, U17 et maintenant U23) continuent de manger leur pain noir en passant d’une défaite à l’autre ratant les rendez-vous continentaux, mondiaux et olympiques.

Et dire que nos Olympiques n’ont pu passer le simple premier tour que grâce à une réserve technique. Eliminés par la RD Congo (défaite en aller 2-0 et victoire insuffisante au retour au retour), rappelle-t-on, nos Olympiens avaient ainsi perdu sur terrain dans un premier temps avant de gagner par la suite sur tapis vert en raison de falsification de l’âge d’un joueur de l’équipe adverse.

Si donc les Congolais ont donc payé cash, les Malien ne le sont pas ainsi. Ils doivent tout simplement   être remerciés, eux qui nous ont montrés les limites réelles de nos Olympiens devant imposer leur loi sur terrain et sans passer par autres voies…

Rochdi Ben M’Hammed

Related posts

*

*

Top