PSA fait le point sur sa R&D à Casanearshore

PSA est déterminé à devenir numéro 1 des ventes de voiture au Maroc, et plus largement dans la région MENA, et le fait savoir. Et c’est une nouvelle fois à travers la montée en charge de son pôle R&D que le management démontre sa volonté et sa capacité à devenir leader et à faire du Maroc un partenaire de premier choix.

Deux ans et demi après son lancement, le Morocco Technical Center, dont la mission est l’accompagnement des implantations industrielles du groupe dans la région, le développement des activités R&D associées au plan produit régional et le développement de l’intégration locale, emploi désormais 800 personnes à plein temps (vs 500 en 2018). Il devrait accueillir à terme 1100 ingénieurs et techniciens.

Aujourd’hui pour la première fois, le management détaille la structure du MTC. Ainsi,

ce dernier est composé d’une unité spécialisée dans la recherche (Advance Engineering) ou encore tous les métiers du «Véhicule Body (caisse)» qui travaillent sur les carrosseries, les sièges, les postes de conduite, le restylage…; il y a également des équipes dédiées à la partie Powertrain et châssis, et d’autres encore qui sont en charge uniquement des études de synthèse de véhicules avec des compétences en qualité et style perçus, les homologations par pays/marché, les prestations, le positionnement prix…Enfin, ce centre  intègre une importante équipe spécialisée dans l’électricité/électronique en charge de l’architecture électronique (la partie airbags, calculateurs, connecteurs, GPS, tableaux de bord, ergonomie…) pour développer des véhicules bourrés d’électronique.

Le MTC dispose aussi d’un bureau de style constitué de quelques jeunes stylistes, des designers (design style) avec des moteurs grandeurs nature dans des studios 3D pour analyser les reflets de carrosserie, la peinture, les courbes…

Et puis, il y a un groupe de conduite pour former aux métiers de patrons de projets (prestations, style, qualité perçue, coûts, délais, compétences en acoustique et linguistique…).

PSA possède des centres de R&D de ce type en Europe, en Chine… et a souhaité compléter le puzzle et monter un centre dans la zone Afrique-Moyen-Orient. L’enjeu est de former des équipes capables à terme de développer un véhicule complet au Maroc. Mais pas seulement. PSA a mis en place début 2017 un centre régional de commandement et de pilotage de l’ensemble de la région Afrique-Moyen-Orient à Casablanca» à Casanearshore afin de renforcer ses bases industrielles ainsi que les solutions R&D à l’échelle de l’ensemble de la zone Afrique-Moyen-Orient. Une direction qui couvre la R&D, la production, la supplychain, les achats sur l’ensemble de la zone Afrique & Moyen-Orient. Sa mission consiste à permettre à la région (dont relève le Maroc) de disposer des produits automobiles, du sourcing, de moyens industriels…

«Nous pilotons depuis Casablanca 81 pays d’Afrique et du Moyen-Orient. Nous supervisons aussi l’activité de plus de cent importateurs pour les quatre marques du groupe », avait déclaré en janvier dernier Yves Peyrot des Gachons, directeur de la région Maghreb de PSA.

Pour rappel, l’usine PSA de Kénitra (basé à Atlantic Free Zone) tourne aujourd’hui avec 1.500 personnes dans une usine dimensionnée, dès le démarrage, pour une capacité installée de 100.000 véhicules/an.

Soumayya Douieb

Related posts

*

*

Top