Rabat abrite les premières assises des industries culturelles et créatives

Les premières assises des industries culturelles et créatives auront lieu les 4 et 5 octobre 2019 à Rabat.

Une première ! Cet événement très attendu par les professionnels des métiers artistiques et culturels sera organisé par le Ministère de la Culture et de la Communication (MCC) et la Fédération des Industries Culturelles et Créatives (FICC) de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM).

En effet, pour les initiateurs de cette manifestation qui s’étalera sur deux jours, ‘’les Assises des ICC interviennent dans le cadre de la dynamique impulsée par la vision royale relative à la valorisation de la culture et de l’art en tant que supports et leviers du développement économique, social et sociétal ainsi que du rayonnement culturel de notre pays’’.

Par ailleurs, ces premières assises des industries culturelles et créatives seront une occasion pour réfléchir et croiser les regards sur centaines questions touchant  le secteur.

«Ces assises ont l’ambition de réunir l’ensemble des acteurs professionnels et parties prenantes publiques et privées. L’initiative de la jeune FICC a d’ores et déjà permis de fédérer les entrepreneurs du secteur organisés en 7 filières: arts visuels et contemporains, musique, spectacle vivant, édition et librairie, cinéma, audiovisuel, établissements culturels et espaces pluridisciplinaires», lit-on dans le communiqué des organisateurs.

Pour ce faire, 5 panels, après une séance plénière d’ouverture officielle, se pencheront sur des thèmes principaux à savoir la «richesse des identités culturelles, un capital à valoriser», «l’écosystème culturel en quête d’évolution», «les synergies et l’inclusion en tant que leviers d’une nouvelle vision stratégique», «la culture, source d’équité, de modernité et de durabilité» et «les opportunités de marché pour les arts et la culture au Maroc».

L’objectif, ajoute la même source, est de permettre à chacun des participants de saisir l’importance de son rôle et ses responsabilités dans le processus de développement du secteur des ICC au Maroc.

Mohamed Nait Youssef

Related posts

*

*

Top