TPME: la Confédération veut intégrer le conseil d’administration de la nouvelle CCG

K. Khennach

La Confédération Marocaine de TPE-PME veut collaborer avec la Caisse Centrale de Garantie (CCG) dans le cadre de sa nouvelle expérience.

En effet, le gouvernement a décidé de transformer la CCG en une «Banque Publique pour Entreprise». Cette nouvelle banque qui va permettre l’accès des TPE-PME à des solutions de financement encourageantes. Ceci créera évidemment de la concurrence au niveau du système bancaire, donc de nouveaux produits pour les TPE-PME.

Face à ce nouveau changement qui vise à accompagner davantage les TPE et les PME, la Confédération appelle à être impliquée davantage dans ce process et espère pouvoir collaborer avec la CCG dans une optique de regagner la confiance des TPE-PME et de leur permettre d’être représentées afin de porter leur voix. En plus, la confédération veut qu’elle soit représentée dans le Conseil d’Administration.

Déjà pour le crédit Relance des TPE, le président de la confédération Abdellah El Fergui a déclaré : «j’ai eu plusieurs contacts de banquiers et des TPE qui demandent de supprimer la condition de 10% du chiffre d’affaires imposée par la CCG pour accéder à ce crédit. Cette proposition bloque plusieurs demandes et ne laisse pas le choix aux banquiers pour octroyer du financement à leurs clients qui sont des vrais TPE et qui ont besoin de financement pour redémarrer».  Et d’ajouter : «Les bilans des dernières années ne reflètent pas les vrais potentiels des TPE car plusieurs entreprises travaillent avec le liquide vu la structure de notre économie qui fonctionne en grande partie en liquide».

Rappelons que le rôle de ces entreprises qui représentent plus de 95% du tissu économique est primordial, notamment en cette période de crise pour relancer la machine de l’économie.

Related posts

*

*

Top