Vingt ans de persévérance, vingt ans d’espérance!

Sans doute, le règne du monarque de deux décennies, jour pour jour, aura-t-il, marqué, de bout en bout, le parcours ascendant de notre pays. Au lendemain de la mise en place de l’Alternance, la monarchie se sera attelée, en symbiose avec les forces vives de la nation, à poursuivre l’édification du projet sociétal, en construction constante.

Pour ce faire, les entraves qui altèrent l’entrain de réconciliation ont été aplanies en amont, les terrains d’entente déblayés et les chemins de marche balisés à outrance. Dès lors, les générations des réformes se déroulent sur le tapis rouge de l’antichambre de la démocratie et du progrès tous azimuts. Une nouvelle page est donc tournée pour un Maroc redéployé, en quête de l’essor de tout un peuple meurtri par les ratages de naguère.

Il n’y a pas de doute, le bilan de ces vingt ans de refonte, prospère en genèse multiforme, à plus d’un registre : L’Etat de droit prend forme au fil du temps et le combat de longue haleine argue, à grandes enjambées vers les grandes envolées. Le déferlement des hauts chantiers ne tarde pas à sillonner les multiples régions, à des cadences soutenues. Tanger-Med qui crève l’écran par la série de prouesses, est en passe de supplanter les plus huppés des pôles portuaires de la planète. La performance éclatante de l’énergie renouvelable, baptisée Nour, aux confins du sud-est du territoire national, met le vent en poupe d’une démarche propre savamment implantée. Des métropoles richement dotées en investissement public émergent au galop, dans le sillage de la métamorphose citadine…

Vingt ans au service de la patrie, sans répit ni relâche ! Les avancées certaines de la cause nationale, aux yeux de la communauté universelle, par le biais de la justesse du plan d’autonomie, mais aussi de l’intransigeance du royaume à son égard. Les retrouvailles en apothéose, se met en marche, au cœur de l’enceinte de l’Afrique, à la recherche de fers de lance d’exception, tel que le leadership marocain, pour une forte et loyale africanité gagnant-gagnant…Vingt ans pour se faire sien  le pari de l’exigence extérieure, avec doigté et sagesse, mais également et surtout du front intérieur, en rehaussant le degré de la justice sociale et atténuant l’effet de la disparité spatiale ! Le nouveau concept régional impulse de plus belle, cet élan volontariste, à travers un large découpage en transversalité agissante…

Vingt ans d’exercice clairvoyant pour un pays qui concilie à merveille l’accroissement ardue avec la stabilité assidue. Des moments de triomphe sur ce qui conduit au dénouement, et de tension sur ce qui peine dans la gestion habile des paradoxes. Toutefois, l’ingéniosité  marocaine à surpasser les dédales cruciales du vivre-ensemble n’a jamais trahi ni fléchi, en cours de route, mais s’attelle à infléchir les contraintes et les manœuvres malveillantes des ennemi. Vingt ans de règne, ce n’est pas énorme dans la vie d’une nation ! Mais, ce qui s’est déjà tenté en matière de mise en train des leviers de développement et des traditions de gouvernance, témoigne, à coup sûr, d’une détermination sans faille, pour un Maroc résolument tourné vers le progrès, la liberté et la dignité…

Saoudi El Amalki

Related posts

*

*

Top