Volkswagen se lance dans la production de batteries

Volkswagen s’allie à Northvolt pour la création d’une usine de batteries lithium-ion. Dans le cadre d’une joint-venture 50/50 les deux partenaires lanceront les travaux de leur usine qui devrait se situer à Salzgitter (Basse-Saxe) en 2020. Le démarrage de la production est prévu pour fin 2023/début 2024 avec une production annuelle initiale de 16 GWh.

La finalisation de la joint-venture est le résultat d’un accord conclu entre les parties au mois de juin. Une partie des 900 millions d’euros investis par Volkswagen est dorénavant injectée dans la joint-venture. Une autre partie va directement à Northvolt. En contrepartie, Volkswagen a reçu environ 20 % des actions du fabricant suédois de batterie et un siège au Conseil de Surveillance.

«La cellule de batterie est le composant clé de l’électro-mobilité», explique Stefan Sommer, membre du Directoire de Volkswagen en charge de l’Approvisionnement et membre du Conseil de Surveillance de Northvolt. «Ainsi, Volkswagen et Northvolt entreprennent ensemble la production de cellules efficaces en Europe afin d’accélérer leurs activités conjointes sur les batteries.

Avec la création de la joint-venture et la construction prévue d’une usine de cellules de batterie à Salzgitter, nous contribuons également de manière décisive à l’installation d’une technologie de cellule de batterie essentielle en Allemagne.», poursuit-il.

Dans le cadre de la stratégie d’électrification, le groupe Volkswagen, à lui seul, fera face à une demande annuelle de plus de 150 GWh à compter de 2025 en Europe, et également en Asie au même niveau.

«La construction d’une giga-usine en Allemagne avec Volkswagen va permettre à Northvolt d’accroître sa capacité de production de cellules de batterie écologiques avec une empreinte CO2 minimale. Cela aura un impact significatif sur l’électrification en Europe», ajoute Fredrik Hedlund, PDG de la nouvelle joint-venture et ancien Directeur de la stratégie de Northvolt.

Par ailleurs, le groupe prévoit de lancer près de 70 nouveaux modèles électriques au cours des dix prochaines années. Les prévisions en termes de nombre de véhicules construits sur les plateformes électriques du groupe au cours des dix prochaines années passeront à 22 millions. Volkswagen va donc investir plus de 30 milliards d’euros dans l’électrification de la flotte d’ici 2023.

 

***

Volkswagen s’offre une nouvelle identité visuelle

C’est certainement la plus grande nouveauté du salon de l’automobile de Francfort qui ouvre ses portes demain au public. Volkswagen, outre son modèle 100% électrique ID.3, présentera son nouveau logo et son nouveau design de marque sous le slogan «New Volkswagen». La marque allemande annonce une image de marque plus jeune, plus numérique et plus moderne.

«Volkswagen a pris des décisions audacieuses dans pratiquement tous ses domaines d’activité. Le repositionnement global de la marque est la conséquence logique de la réorientation stratégique de la marque», déclare Jürgen Stackmann, membre du Directoire en charge des Ventes, du Marketing et du service Après-vente. «Je suis très fier de ce que nous avons accompli : la présentation du «New Volkswagen» est puissante, fraîche, positive et attractive», ajoute-il.

Volkswagen précise que son nouveau design de marque est « fait maison ». Il a été développé par une équipe composée de membres des services Design et Marketing de Volkswagen.

«Contrairement à ce qui se fait habituellement dans l’industrie, le nouveau design de marque n’a pas été développé par des agences externes. Le concept a été mis en œuvre avec l’implication de tous les services de l’entreprise en un temps record de neuf mois», affirme la marque.

Le symbole et signe distinctif de cette transformation sera, selon la marque, le nouveau  logo qui devient «plus moderne, plus clair et plus simple». Il sera réduit à ses éléments essentiels avec un nouveau design bidimensionnel plat.

La transition se fera en plusieurs étapes, au moyen d’une approche économe en termes de coûts et de ressources. Dans un premier temps les sites et les distributeurs de la marque en Europe seront modifiés, suivis par la chine à partir d’octobre. La transformation se poursuivra ensuite, étape par étape, en Amérique du Nord, en Amérique du sud ainsi que dans le reste du monde à compter de 2020. Au total, environ 70.000 logos seront remplacés dans plus de 10.000 établissements des distributeurs et des partenaires service de la marque dans plus de 170 pays.

Ce rebranding est le résultat de la stratégie Transform 2025+ adoptée par Volkswagen en 2015. La marque se prépare maintenant à la deuxième phase de Transform 2025+ qui comprend le lancement de la stratégie d’électro-mobilité et de digitalisation. Celle-ci comprend également le réalignement fondamental de la communication de l’entreprise avec ses clients. En tant que constructeur, Volkswagen sera en mesure pour la première fois de communiquer directement avec le client grâce à la mise en réseau des véhicules, des distributeurs et des clients au sein d’un écosystème Volkswagen axé sur le client.

Aimen Bouzoggaghe

Related posts

*

*

Top