Combattants sur le front…Martyrs du devoir

Le corps médical endeuillé par la pandémie

Trois médecins ont rendu l’âme à cause du nouveau coronavirus Covid-19. Il s’agit d’une femme médecin exerçant à Casablanca, et deux autres hommes en service respectivement à Meknès et à Marrakech. En plus de ces trois décès ayant secoué la profession et la population, deux autres médecins ont été contaminés à Tétouan et à Témara.

Le premier exerçant dans le privé, et qui n’aurait pas respecté les consignes nécessaires de protection sanitaire, se trouve toujours hospitalisé, tandis que le second, qui pratique dans le public, a été contaminé samedi.

Selon des informations concordantes, les autorités compétentes de la wilaya de Rabat ont pris les mesures nécessaires pour assurer le suivi sanitaire du personnel qui exerçait avec lui. Dans le lot, une infirmière a été également contaminée au centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Rochd de Casablanca.

Heureusement que tout le personnel exerçant dans son service a été testé négativement au nouveau coronavirus Covid-19. En France, le nouveau coronavirus a déjà fait six victimes parmi les médecins hospitaliers. En Italie, la Fédération nationale des médecins dans la péninsule italienne a déclaré dans un communiqué que: «quatre médecins sont décédés dernièrement des suites de leur contamination par le Coronavirus, portant à 29 le nombre total des décès en lien avec le virus chez les médecins», selon l’agence de presse italienne ANSA.

En Espagne, le quatrième pays le plus touché après les Etats unis d’Amérique, la Chine et l’Italie, plus de 9444 soignants ont été contaminés, selon l’union des syndicale des médecins espagnols. Ce constat montre le risque qu’encourent ces combattants sur le front pour faire face à cette épidémie.

En première ligne contre le nouveau coronavirus Covid-19, ces combattants en blouses blanches restent les plus exposés au risque. C’est pourquoi les autorités compétentes agissent pour assurer davantage de protections et d’équipements pour faire face à la menace de la contamination.

De même, des équipements et des fournitures nécessaires ont été renforcés sur les lieux pour assurer le respect du protocole de sécurité du corps hospitalier. Et en parallèle, la population est appelée à être coopérative en appliquant strictement les mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire et du confinement général établi pour lutter contre cette pandémie qui continue de charrier des vies humaines dans le monde entier.

Belkassem Amenzou

Related posts

*

*

Top