Achraf Hakimi: «Les Lions de l’Atlas disposés d’aller jusqu’au bout en Russie»

Achraf Hakimi, jeune espoir du football national, compte briller avec les Lions de l’Atlas en Coupe du Monde 2018 en Russie, après avoir contribuer au sacre de son club du Real Madrid au Mondial 2017 aux Emirats arabes unis.

La sélection marocaine de football, qui participera à la Coupe du Monde de Russie 2018, est animée par la volonté «d’aller très loin» dans cette compétition, car défendre les couleurs de son pays est un honneur pour tout joueur, a affirmé l’international marocain du Real Madrid, Achraf Hakimi.

Dans des déclarations sur les réseaux sociaux, le latéral marocain a souligné que le Mondial de Russie réunira «de très bonnes sélections» et que même si le Maroc ne figure pas parmi les favoris, les Lions de l’Atlas irons avec beaucoup de volonté d’aller très loin.

«Ce sera quelque chose d’inoubliable et c’est un grand objectif pour lequel il faut se battre», a-t-il estimé, notant que les joueurs marocains sont conscients qu’ils feront face «à de grands rivaux et que chaque match sera très dur, en particulier ceux qui opposeront le Maroc à l’Espagne et le Portugal».

Par ailleurs, Hakimi, qui s’exprimait lors d’une discussion en ligne à laquelle ont participé plusieurs de ses coéquipiers au club Merengue comme Borja Mayoral, Kiko Casilla, Luca Zidane, Marcelo, Marcos Llorente, Lucas Vázquez et Carvajal, s’est dit très heureux et chanceux de pouvoir réaliser son «grand rêve» de jouer avec le Real Madrid, soulignant que c’était «un luxe» de pouvoir partager le vestiaire avec des joueurs de haut niveau.

«J’ai travaillé beaucoup pour arriver là. Tout footballeur doit fournir beaucoup de sacrifices pour atteindre l’élite», a-t-il dit, ajoutant qu’il est chanceux de pouvoir apprendre de Dani Carvajal, relevant que le joueur espagnol est le meilleur au monde dans sa position et constitue une référence pour lui.

 Concernant la finale de la Ligue des Champions qui opposera le Real Madrid à Liverpool, l’international marocain a pronostiqué un match difficile compte tenu de la qualité du rival, tout en se disant confiant quant aux chances du club madrilène, qui a déjà réussi à éliminer de grandes équipes avant d’arriver à Kiev.

«Nous travaillons très bien et de manière quotidienne pour pouvoir arriver dans les meilleures conditions à Kiev et faire le bonheur des supporters madrilènes», a-t-il poursuivi.

 Interrogé sur la possibilité de voir la star brésilienne Neymar porter le maillot blanc, Hakimi a indiqué que «tous les meilleurs joueurs au monde ont leur place au Real Madrid».

C’est l’avis sincère d’un jeune joueur espoir du football national tel Achraf Hakimi qui reste le premier joueur marocain à porter le maillot du Real Madrid. Hakimi qui devra aller sur les traces des grands joueurs ayant marqué la Liga tels Feu Larbi Ben Mbarek (la Perle Noire) à l’Atletico Madrid, Abdellah Antaki de Malaga et Grenade, Mohamed Ali Ammar (alias Naïm) au Barça… en passant par le gardien Baddou Zaki à Majorque et Hassan Fadil avant lui, Noureddine Naybet et Salaheddine Bassir au Deportivo La Corogne… jusqu’à la génération d’aujourd’hui où plusieurs autres joueurs marocains sont en train tracer leur chemin vers la gloire en Liga espagnole. Achraf Hakimi qui en est un, mérite bien cette distinction. Il est en train de fournir beaucoup d’efforts afin de justifier le mérite de faire partie du Onze type des Merengues qui, avec lui, venaient de remporter le titre du championnat du monde des clubs en décembre 2017 aux Emirats.

Espérons bonne chance à Achraf Hakimi dans l’autre championnat du monde des nations avec les Lions de l’Atlas en Russie 2018. Ce sera une belle occasion de rebondir pour les Lions qui venaient de retrouver le Mondial après 20 ans d’absence et plus précisément depuis la dernière apparition au Mondial 1998 en France.

Pour l’histoire, les Lions de l’Atlas qui vont participer en Coupe du Monde pour la 5e fois, gardaient toujours les beaux souvenirs du Mondial mexicain de 1986 où ils étaient les premiers de l’Afrique ayant réalisé l’exploit de la qualification au second tour.

Que les Lions d’Aujourd’hui puissent réussir mieux en Russie 2018 après les qualifications aux quarts de finales du Cameroun, du Sénégal et du Ghana respectivement lors des Mondiaux 1990 en Italie, 2002 en Corée-Japon et 2010 en Afrique du sud…

(MAP)

Top