Akwa Group: Les filiales cotées affichent leurs ambitions pour 2019

L’Autorité marocaine des marchés des capitaux (AMMC) a visé la mise à jour annuelle du dossier d’information relatif au programme d’émission de Billets de Trésorerie d’Afriquia gaz et de Maghreb Oxygène. Pour Afriquia Gaz, le plafond du programme est de 1,2 milliards de DH pour un encours nul à fin septembre 2018.

Tandis que le plafond du programme de Maghreb Oxygène est de 200 millions de DH pour un encours nul à fin octobre dernier. Aussi, la dernière sortie sur les BT, remonte à 2012. Les deux filiales d’Akwa Group souhaitent procéder à un programme d’émission de billets de trésorerie afin d’Optimiser le coût de financement à court terme en substituant, de manière partielle ou totale, aux concours bancaires existants des billets de trésorerie ainsi que  faire face à ses besoins de trésorerie ponctuels induits par des variations de besoin en fonds de roulement en cours d’année.

En effet, Afriquia Gaz prévoit d’investir un montant de 307 millions de DH en 2019. Le même montant est prévu pour 2020. Le programme d’investissement du groupe sera axé principalement sur la sécurité d’approvisionnement à travers l’extension de la capacité de stockage, l’extension de la supply chain et ceci grâce à l’augmentation de la capacité des centres emplisseurs et le  développement du maillage territorial par l’injection de bouteilles neuves. Outre les investissements qu’Afriquia Gaz prévoit de réaliser dans des infrastructures de stockage et d’emplissage stratégiques en cours ou futurs, la Société compte également maintenir les investissements récurrents qui s’inscrivent dans le cadre de son activité.

Ces derniers comprennent notamment le renouvellement et la mise à niveau du parc de bouteilles ainsi que les installations de citernes chez les clients. Sur la période 2019-2020, Afriquia Gaz prévoit un même niveau d’investissement stable. La différence entre les investissements 2017 estimés et réalisés viennent du fait que la société a pu atteindre ses objectifs de réalisation sans réaliser l’ensemble de ses investissements. La qualité et la sécurité des installations étant une priorité pour Afriquia Gaz eu égard à sa responsabilité citoyenne et aux exigences dictées par sa certification et sa position de leader.

Enfin, effort considérable de prospection est déployé par la Société dans le but de se saisir de toute opération pouvant contribuer à la consolidation de sa position actuelle. Pour les exercices 2018 et 2019, le groupe prévoit de réaliser un résultat net consolidé, respectivement, de 597 millions de DH et 620 millions de DH, soit une évolution de 4% entre les deux années. Le groupe prévoit de réaliser un chiffre d’affaires consolidé de 4,35 milliards de DH en 2018.

Pour Maghreb Oxygène, les investissements devraient s’élever à 58 millions de DH sur la période 2018-2020. S’agissant des perspectives financières, le chiffre d’affaires devrait s’élever à 249,7 millions de DH à fin 2019 suite à une croissance annuelle moyenne de 0,3% sur la période 2017-2019. Par ailleurs, le résultat net devrait atteindre 12,5 millions de DH à fin 2019 soit une croissance annuelle moyenne de -2,4% sur la même période. Il convient toutefois de préciser qu’il s’agit d’estimations susceptibles d’être revues à la hausse ou à la baisse en fonction de la conjoncture et des opportunités qui peuvent se présenter. Vu leur caractère stratégique, ces estimations ne tiennent pas compte de projets exceptionnels potentiels non encore confirmés à ce jour.

Concernant les prévisions initiales relatives aux investissements de l’exercice 2017, elles prévoyaient une enveloppe importante pour un projet informatique à mettre en place et le réaménagement de certains locaux. Ces projets ont été reportés. Par ailleurs, l’année 2017 a bénéficié d’une conjoncture particulièrement favorable et d’un gain d’affaires commerciales non récurrentes, expliquant la différence entre les prévisions de chiffre d’affaires et de Résultat Net et les réalisations.

Kaoutar Khennach

Related posts

*

*

Top