BMW veut le cobalt de Managem

Kaoutar Khennach

Le groupe BMW a signé un contrat pour l’approvisionnement en cobalt pour un montant d’environ 100 millions d’euros au Maroc avec le groupe Managem. Le contrat porte sur une durée de cinq ans.

BMW Group couvrira environ un cinquième de ses besoins en cobalt pour la cinquième génération de batteries électriques, a indiqué Andreas Wendt, membre du comité de direction de BMW, responsable des achats et du réseau de fournisseurs.

A noter que le contrat entre BMW et le groupe Managem est prévu pour une durée de cinq ans (2020-2025). Rappelons que les deux sociétés avaient déjà signé à Marrakech, en janvier 2019, un protocole d’accord sur l’achat direct de cobalt au Maroc. Cette décision du constructeur bavarois avait été motivée, en partie, par la décision de la London Metal Exchange de bannir toute entreprise qui, à partir de 2022, ne serait pas engagée contre le travail des enfants.

En conséquence, les grands acheteurs internationaux sont devenus très regardants sur ce volet. BMW a ainsi décidé d’interrompre ses importations de cobalt en provenance de la République Démocratique du Congo qui n’offre pas de telles garanties. A contrario, Managem est fermement engagée depuis plusieurs années dans une «politique d’approvisionnement responsable en cobalt».

Le constructeur automobile a porté son choix sur Managem, notamment grâce à sa politique RSE et son respect des normes de durabilité. «Cette durabilité est un aspect important de notre stratégie d’entreprise et joue un rôle clé dans l’expansion de l’électromobilité. Nous sommes pleinement conscients de nos responsabilités. Le cobalt et les autres matières premières doivent être extraits et traités dans des conditions éthiquement responsables. Les normes de durabilité les plus élevées s’appliquent à l’extraction de cobalt au sein du groupe Managem», souligne Wendt.

D’ici fin 2021, le groupe proposera cinq véhicules de série entièrement électriques. En plus de la BMW i3, avec plus de 160.000 unités construites à ce jour, la production de la Mini entièrement électrique a déjà démarré à l’usine d’Oxford en 2019. Elle sera suivie, plus tard cette année, par la BMW iX3 entièrement électrique, produite à Shenyang, en Chine, et, en 2021, par la BMW iNext, fabriquée à Dingolfing, et la BMW i4 de l’usine de Munich.

Étiquettes , ,

Related posts

*

*

Top