BTI Bank ambitionne d’atteindre une part de marché de 25%

Ce 26 décembre, BMCE Bank of Africa a étoffé le marché des banques participatives par le lancement de sa filiale «islamique», BTI Bank. Cette nouvelle banque participative ambitionne ainsi d’atteindre à terme une part de marché autour de 20 à 25%.

La première agence de BTI Bank a ouvert ses portes au 161 avenue Hassan II à Casablanca. Cette agence sera la première d’un réseau qui va compter, d’ici 2022 ,37 agences sur l’ensemble du territoire, en complément de sa forte présence dynamique sur le digital et l’ensemble des canaux du web.

«Nous sommes particulièrement heureux de lancer aujourd’hui notre banque participative BTI Bank au Maroc, fruit d’un fort partenariat avec le groupe BMCE Bank of Africa», a déclaré Adnan Ahmed Yousif, Président et membre du Conseil d’Administration d’Al Baraka Banking Group. Et de poursuivre : «le Maroc dispose d’un potentiel de croissance important pour les activités de banque participative. Les études que nous avons menées ont toutes démontré que les attentes du public et des entreprises sont réelles. Notre objectif aujourd’hui est de mettre toute notre expertise au service du marché marocain à travers BTI Bank, et d’accompagner sa croissance et son développement de la meilleure manière possible».

Pour sa part, Brahim Benjelloun Touimi, Administrateur Directeur Général Exécutif Groupe de BMCE Bank of Africa et Président de Bank of Africa, a précisé: «le lancement de BTI Bank est pour nous l’aboutissement de longs mois de travail et de collaboration étroite avec notre partenaire Al Baraka Banking Group, avec qui nous partageons un grand nombre de valeurs et une vision d’avenir ambitieuse». Et d’ajouter : «Nous sommes convaincus qu’en alliant le savoir-faire historique de notre partenaire et notre solide connaissance du marché, nous réussirons rapidement à faire de BTI Bank une référence de la banque participative au Maroc».

BTI Bank s’engage à développer en continu des solutions concrètes pour assurer une offre diversifiée et adaptée aux attentes des Marocains. D’après Mohamed Maarouf, directeur général de la banque participative : «les particuliers bénéficient d’un large panel de comptes et de cartes bancaires, financements immobilier, automobile et équipement ou encore gestion des dépôts. Quant aux professionnels et entreprises, ils profitent de services sur-mesure et de l’accompagnement personnalisé d’une banque participative capable de simplifier le quotidien de ses clients, de gérer des opérations régulières ou de suivre les montages financiers les plus complexes».

Enfin, BTI Bank compte proposer un large éventail de produits au fur et à mesure de la publication des avis du Conseil Supérieur des Oulémas (CSO).

Kaoutar Khennach

Related posts

*

*

Top