Coin de l’expert : Les marchés émergents sur-performent

Au premier trimestre 2017, le MSCI World a réalisé une performance de 5,85% dont 5,36% pour les pays du G7. Cette performance mondiale du marché actions, a été largement tirée par les marchés émergents.

En effet, en se basant sur le MSCI en dollars, pour les pays développés, les Etats-Unis ont gagné 5,71% contre 3,67% pour le Japon, la sur performance étant du côté de l’Europe avec +7,9% pour l’Allemagne, 7,13% pour la France et + 3,91% pour le Royaume-Uni voire +14,31% pour l’Espagne.

Au niveau des marchés émergents, le MSCI Emerging Markets a gagné 11,14% grâce à l’appétit des investisseurs en lien avec de meilleures perspectives économiques, la moindre peur du protectionnisme de Trump et l’effet de rattrapage. Aussi, les observateurs s’attendent à un retour de la croissance des bénéfices après 4 ans de disette. Ainsi, l’Inde a gagné 16,72% contre 15,73% pour le Mexique, 12,92% pour la Chine et 10,45% pour la Turquie.

Quant aux marchés africains, au compartiment des émergents, l’Afrique du Sud a signé une performance de 3,52% contre 1,84% pour l’Egypte. Pour le MSCI FM Africa, celui-ci a cédé 1,99%, la Tunisie ayant été le seul marché dans le vert avec une performance de 4,63%. Pour les autres marchés, le Maroc a cédé 3,85% contre 2,45% pour le Nigeria, 0,57% pour le Kenya et 0,37% pour Mauritius.

Au passage, le MSCI Frontier Markets a vu son indice s’apprécier de 7,56% notamment grâce à la bonne tenue de l’Argentine (+34,79%), de l’Europe Centrale et de l’Est (+12,4%) et du Koweït (+6,79%).

Farid Mezouar

(Directeur exécutif de flm.ma)

Related posts

*

*

Top